Quelles sont les dernières informations depuis la Libye ? Coronavirus, pétrole et fonctionnaires en priorité 
#Actualite #BuzzNews #Economie #Institutions #Politique
Denys Bédarride
vendredi 3 avril 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 3 Avril 2020 à 05:53

La Libye doit faire face au coronavirus mais aussi à la fermeture de ses installations pétrolières et au paiement des salaires de ses fonctionnaires 

Les gouvernements de l’Ouest et de l’Est ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus alors que le premier cas de contamination du pays a été confirmé le 24 mars 2020.

 

Le ministère de la Santé du Gouvernement d’union nationale (GUN) a confirmé le 24 mars 2020 le tout premier cas de contamination au coronavirus dans le pays, un Libyen de 73 ans revenu d’Arabie Saoudite au début du mois. 

Dans ce contexte, de nouvelles mesures ont été annoncées par les gouvernements de l’Ouest et de l’Est. A l’Ouest, le Gouvernement d’union nationale (GUN) a imposé un couvre-feu de 18h à 6h. Le ministère de l’Intérieur a annoncé une peine de 6 mois de prison ou une amende de 200 LYD en cas de non-respect des dispositions de quarantaine ou couvre-feu, et le ministère de l’Education a annoncé la prolongation de la suspension des activités scolaires jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. 

A l’Est, le gouvernement a étendu la période de couvre-feu de 15h à 7h (précédemment 18h à 6h) et a interdit les déplacements entre les villes. Suite à l’appel international à une trêve humanitaire dans le contexte du coronavirus, le Conseil présidentiel de l’Ouest a déclaré tenir au cessez-le-feu puis l’Armée nationale libyenne (ANL) a également salué l’appel international. 

La Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL) s’est tout d’abord félicité des réponses positives des deux parties le 22 mars 2020 puis a condamné les violations de la trêve humanitaire en Libye dès le 24 mars 2020.

Les pertes dues à la fermeture des installations pétrolières ont dépassé 3,6 Mds USD le 25 mars 2020

Selon un bulletin officiel de la Compagnie pétrolière nationale libyenne (National Oil Corporation – NOC), les pertes financières depuis le 17 janvier 2020, liées à la fermeture des installations pétrolières, ont dépassé 3,6 Mds USD le 25 mars 2020, soit 38,3 M USD par jour en moyenne. La production journalière de pétrole était limitée à 97 702 barils le 25 mars 2020. La NOC a déclaré des revenus d’environ 556 M USD en février 2020, en baisse de -56% en glissement annuel (g.a.) et de -69% en glissement mensuel (g.m.). 

Il s’agit de ses plus faibles revenus mensuels depuis septembre 2016. Le président de la NOC Mustafa Sanallah a déclaré : « Nous percevons encore des revenus pour des ventes précédentes qui ont été reçus en février, mais nous nous attendons à ce que ce chiffre continue de baisser fortement tant que ce blocus se poursuivra. »

La Banque centrale de Libye (BCL) a confirmé le paiement des salaires des fonctionnaires de janvier et février 2020 et approuvé des lettres de crédit pour l’appareil médical et les importations de carburant.

 

La Banque centrale de Libye (BCL) a confirmé le 24 mars 2020 le paiement des salaires des fonctionnaires de janvier et février 2020, qui n’avaient toujours pas été versés depuis le début de l’année 2020, et a déclaré que les procédures de décaissement des salaires pour mars étaient en cours. 

La BCL a également approuvé des lettres de crédit pour l’appareil médical et les importations de carburant, satisfaisant ainsi la demande du chef du Conseil présidentiel Al-Sarraj le 23 mars 2020. Le Conseil présidentiel a également appelé la BCL à mettre en œuvre de toute urgence les arrangements financiers pour 2020 approuvés le 3 mars 2020 (budget officieux), afin de faciliter la mise en œuvre du plan d’urgence de la Libye dans le contexte de la propagation du coronavirus. 

 

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

 

 

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *