Coronavirus : Le Liban fait appel à l’aide internationale
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique #LIBAN
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 9 avril 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 9 Avril 2020 à 07:28

Le président de la république, le général Michel Aoun a lancé un appel aux bailleurs de fonds internationaux pour qu’ils honorent leurs engagements et qu’ils accordent un soutien financier au Liban qui fait face à une crise économique et sanitaire violente.

  

Le Président de la république, le général Michel Aoun a organisé une réunion avec les ambassadeurs du groupe des amis du Liban pour discuter de l’aide possible au Liban face à la crise économique et au COVID-19.

« Vu la gravité de la situation financière actuelle et les lourdes conséquences économiques sur les Libanais et les réfugiés, notre programme de réforme aura besoin d’un soutien financier externe, notamment des pays amis et du GIS » a t-il expliqué. Le Liban accueille 1 million de réfugiés syriens et 500 000 réfugiés palestiniens.

« Aujourd’hui, le Liban réunit donc sur ses terres les deux fardeaux les plus lourds qui ont jamais frappé le monde depuis soixante-quinze ans. Si la pandémie de Covid-19 est une grave catastrophe qui touche tous les pays du monde et nous en faisons partie, la crise des déplacés syriens pèse totalement sur le Liban avec un coût qui a dépassé les 25 milliards de dollars selon des institutions internationales. Et malheureusement, aucune solution n’est prévue à l’horizon. »

« Le Liban s’apprêtait à lancer un vaste chantier pour résoudre ces crises économique, financière et sociale au moment où l’épidémie a frappé le monde. Il a ainsi été contraint d’annoncer l’état d’urgence sanitaire, ce qui a freiné dans une certaine mesure le lancement (du chantier) et a aggravé sa crise. Toute aide internationale est donc la bienvenue ».

le Liban a dû se déclarer officiellement en état de défaut de paiement suite à la baisse des réserves en devises étrangères et la dépréciation de la monnaie nationale.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *