Turquie : Tayyip Erdogan reste convaincu que la guerre contre la pandémie sera gagnée 
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique
Denys Bédarride
mercredi 15 avril 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 15 Avril 2020 à 06:03

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a indiqué que l’Humanité vaincra le coronavirus Covid-19, ajoutant cependant qu’au lendemain de cette victoire, le monde sera totalement différent.

 

Le Chef de l’Etat turc a participé, par visioconférence, vendredi, au Sommet des pays du Conseil Turc (ou Conseil des pays turcophones) consacré à la solidarité contre l’épidémie de coronavirus.


Après avoir remercié le Président de l’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, pour l’organisation de ce sommet extraordinaire, Erdogan a souhaité une joyeuse Pâques au Premier ministre hongrois, Viktor Orban.


Nous menons un combat difficile contre un ennemi invisible. Le sommet du Conseil Turc va renforcer notre solidarité contre le coronavirus“, a-t-il d’abord souligné.


En dehors du combat de tout instant contre le virus et la maladie, le Chef de l’Etat turc a voulu mettre en avant les conséquences économiques et sociales sur les sociétés de cette épidémie.


En même temps que nous combattons les conséquences de l’épidémie, nous sommes confrontés à une crise socio-économique d’envergure mondiale”, a-t-il affirmé.


Chaque pays a pris et prend des mesures parfois drastiques pour empêcher la propagation du Covid-19. Les frontières sont fermées, les avions ne décollent plus, le commerce mondial est lourdement touché.


Les mesures que nous prenons les uns et les autres contre le Covid-19 peut avoir des conséquences négatives sur le commerce. Pour cette raison, nous devons prendre les mesures les plus pratiques en matière de douanes et de transports, tout en préservant la santé publique”, a-t-il estimé.


Pour Erdogan, les pays du Conseil Turc doivent convenir de facilités pour renforcer le commerce entre eux. Il est essentiel, selon lui, de préserver le système de transport du commerce international.


Le Président turc a, dans ce sens, expliqué que la Turquie s’efforce de multiplier les capacités de transport de la ligne ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars entre l’Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie, et le transport méridional au niveau de la Mer Caspienne.


Recep Tayyip Erdogan reste, pour autant, convaincu que la guerre contre la pandémie sera gagnée.


Bien entendu, nous allons vaincre le coronavirus, et ensuite, nous serons confrontés à une toute autre réalité mondiale“, a-t-il estimé, relevant les profonds changements que cette crise est susceptible de provoquer à de nombreux niveaux, politiques, économiques, commerciaux et sociaux.

Source Agence Anadolu 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *