Maroc : Selon la Bourse de Casablanca et les investisseurs, le Royaume pourrait rapidement retrouver le chemin de la croissance après la crise 
#Actualite #BuzzNews #Economie #MAROC
Denys Bédarride
mardi 21 avril 2020 Dernière mise à jour le Mardi 21 Avril 2020 à 06:17

 La Bourse de Casablanca a été assez dynamique au cours du premier trimestre 2020, malgré un contexte fortement marqué par les effets de la pandémie de covid-19 sur l’économie marocaine. 

Le MASI, l’indice qui regroupe l’ensemble des sociétés cotées sur ce marché financier, a terminé sur un niveau en baisse de 11% comparativement à celui de la même période en 2019.

La capitalisation boursière globale était de 503 milliards de dirhams au 31 mars 2020. Cette valeur est en baisse de 58,3 milliards de dirhams en comparaison avec celui du 31 mars 2019

Pour plusieurs analystes marocains, l’effet covid-19 a impacté le marché financier

Le marché semble aussi du même avis, au regard de la valeur globale des transactions sur le marché central au cours du premier trimestre 2020. Elle a atteint 12,5 milliards de dirhams, en hausse de 147,7% comparativement à celui de 2019. Le nombre d’ordres de bourse a quant à lui, augmenté de 38,3%.

Les organismes collectifs de placement des valeurs mobilières (OCPVM), de gros acteurs de l’investissement boursier au Maroc ont été les plus actifs avec 41,7% des ventes d’actions et 47,9% des achats. Les personnes morales marocaines leur ont emboîté le pas, même si elles ont plus cédé de titres qu’elles n’en ont achetés. Les personnes morales étrangères ont par contre bien plus vendu de titres qu’elles n’en ont acquis.

Source Agence Ecofin avril 2020 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *