L’Iran vote son budget en hausse de 16,2% pour 2020
#Actualite #BuzzNews #Economie #Institutions
Denys Bédarride
mercredi 22 avril 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Avril 2020 à 06:22

Voté par la commission conjointe du Majles (procédure accélérée prévue par la Constitution) qui a été déclenchée sur ordre du Guide suprême – puis approuvé par le Conseil des Gardiens, le projet de loi portant budget de l’Etat et des autres personnes publiques pour l’année 2020/2021 a été promulgué rétroactivement au dernier jour de l’année 2019/2020 par le Président. 

 

Conçu pour être à l’équilibre, le budget général voté serait passé de 17 443 trillions IRR (314,6 Mds $) en 2019/2020 à 20 267 trillions IRR (482,5 Mds $) en 2020/2021, soit une hausse dans des proportions voisines de 16,2% en un an.

Mesuré en termes « réels », sur la base du taux de change appliqué au budget général de l’année précédente (1 $ = 55 440 IRR en 2019/2020, contre 1 $ = 42 000 IRR en 2020/2021), le budget général de l’année 2020/2021 progresserait à l’identique, de 16,2% sur un an. 

Ce budget général serait par ailleurs supérieur de 1,9% à celui remis par le gouvernement au Majles le 8 décembre 2019. 

Au sein du budget de l’Etat, qui progresserait de 25% à 6 502 trillions IRR (154,8 Mds $), les recettes fiscales (2 045 trillions IRR, soit 48,7 Mds $) et celles tirées de la cession des actifs financiers (1 747 trillions IRR, soit 41,6 Mds) représenteraient 58,3% des prévisions de recettes de l’Etat

Le poste de « cession des actifs financiers » connaîtrait la plus forte hausse (+242,5% en g.a.), et proviendrait pour moitié de l’émission de sukuks (21,0 Mds $). En revanche, signe des temps, les recettes tirées de la vente des hydrocarbures ne représenteraient plus que 8,8% (569 trillions IRR soit 13,5 Mds $) du total. 

Pour mémoire, le budget de l’année 2020/2021 est élaboré sur la base d’une hypothèse d’exportation de 1 M b/j à un prix unitaire de 50 $, et calculé à un taux de change de 42 000 IRR pour 1 $, correspondant cette année au taux de change officiel de la Banque centrale.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *