#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #PhotosEtVideos #Politique #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
lundi 4 mai 2020 Dernière mise à jour le Lundi 4 Mai 2020 à 07:02

Rapatriement des Français bloqués au Maroc, mesures prises par l’Agence Française de Développement, aides aux ménages les plus vulnérables…  Comment l’Ambassade de France au Maroc gère-t-elle la situation liée au coronavirus ? Ecomnews Med a pu interviewer par visioconférence Hélène Le Gal, Ambassadrice de France au Royaume du Maroc. Visionews.

  

Depuis le 13 mars, l’Ambassade de France et les consulats se sont mobilisés pour permettre le retour de plus de 20 000 ressortissants français par avion ou par ferry au départ de Tanger

« Nous avons vécu cette crise sanitaire essentiellement autour de la question des rapatriements de nos compatriotes » explique Hélène le Gal.

«  Le Maroc a été très réactif et a pris des mesures très tôt avec notamment la fermeture des frontières. Il a fallu mettre en place tout un dispositif pour permettre aux français de rentrer chez eux. 150 avions de rapatriement ont permis à plus de 20 000 français de partir dans les dix premiers jours. Aujourd’hui des avions d’Air France continuent le rapatriement mais à un rythme moins soutenu ». 

L’agence française de développement a décaissé 300 millions d’euros « qui viennent aider et booster les plans mis en place par le Maroc pour apporter un soutien sur les politiques en matière de protection sociale, ou de relance économique ». 

Le Maroc a pris des mesures très strictes rapidement

A ce jour le Maroc compte 160 décès et environ 4000 personnes contaminées. « Avant même que l’épidémie s’installe des mesures strictes ont été prises avec des contrôles des forces de sécurité très importants. Le confinement a a été renforcé au début du ramadan avec un couvre-feu ».

«  Tout l’appareil de production du pays a été réorienté vers la production d’équipements liés à la crise grâce à un fond spécial qui a été doté d’argent public et privé. L’industrie textile produit désormais des millions de masques tous les jours car le port du masque a été rendu obligatoire dès le 7 avril. » 

Des aides ont été mises en place pour 4,5 millions de ménages qui vivent dans du secteur informel et se retrouvent sans revenus.

 

 

 

Quel rôle économique pour l’Ambassade ?

«  Le rôle économique des ambassades est bien plus important qu’il ce qu’il était il y a quelques années, car la relation entre deux pays ne se limite pas au politique ou au diplomatique. La France est le premier investisseur étranger au Maroc, toutes les grandes entreprises du CAC 40 y sont présentes. » 

L’Ambassade de France au Maroc est l’une des plus grosses ambassades de la France à l’étranger, avec 6 consulats, 13 instituts français ainsi qu’une alliance, un centre de recherche et 44 établissements scolaires. Le Maroc est stratégique pour la France. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *