Tunisie : Comment va se mettre en place le déconfinement ? Selon quelles règles et quel calendrier ? Explications 
#Actualite #BuzzNews #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
jeudi 7 mai 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 7 Mai 2020 à 17:25

Le gouvernement tunisien a précisé le déroulement du déconfinement ciblé mis en œuvre à partir du 4 mai. De nouveaux décrets-lois ont été adoptés le 23 avril 2020. La France, les Etats-Unis et la Banque mondiale ont mobilisé des fonds contre le Covid-19. 

Alors que 1 013 cas de contamination au covid-19 et 42 décès ont été confirmés en Tunisie au 2 mai 2020 selon le ministère de la Santé, le président de la République tunisienne Kaïs Saïed, a décidé de proroger l’état d’urgence pour une durée de 30 jours à compter du 30 avril 2020. 

Par ailleurs, lors d’une conférence de presse tenue le 29 avril 2020, la ministre auprès du Chef de gouvernement, chargée des Grands Projets, Lobna Jeribi, a présenté les grands axes de la stratégie de déconfinement ciblé. 

1) La 1ère phase de déconfinement ciblé, qui se déroulera du 4 au 24 mai 2020, concernera 50% de la fonction publique, 50% de l’industrie, 50% du secteur des services, 50% du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), 100% des professions libérales (sauf la coiffure et beauté), et 100% du commerce (sauf l’habillement, les chaussures et les grandes surfaces). 

2) Lors de la 2ème phase (du 24 mai au 4 juin 2020), les secteurs ayant repris leurs activités au cours de la 1ère phase à hauteur de 50%, pourront passer à 75% de leurs capacités. Certaines activités religieuses (prières dans les mosquées), culturelles, sportives, de loisirs et touristiques, pourront reprendre. En outre, les restaurants, cafés, marchés hebdomadaires et centres commerciaux pourront rouvrir. 

3) Durant la 3ème phase (du 4 au 14 juin 2020), les secteurs sus-cités pourront passer à 100% de leurs capacités, et les crèches et jardins d’enfants pourront rouvrir. Le plan gouvernemental de confinement ciblé stipule l’obligation du port des masques et de la distanciation sociale. De plus, les entreprises qui reprendront leurs activités sont appelées à fournir le transport aux salariés. 

Le secteur du transport reprendra dès le 4 mai 2020, en suivant des règles d’hygiène rigoureuses. Le transport public sera consacré uniquement aux abonnés. Les taxis individuels seront autorisés à transporter 2 clients maximum, et les taxis collectifs 4 clients maximum. 

Les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les enfants de moins de 15 ans et les personnes à faible immunité devront poursuivre le confinement. Enfin, Mme Jeribi a précisé que les mesures prises seront amendées à la lumière de l’évolution de la situation épidémiologique.

De nouveaux décrets-lois ont été adoptés dans le cadre d’un conseil des ministres présidé le 23 avril 2020 par le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh : 

– un décret-loi rendant possibles des procès à distance ; 

– un décret-loi visant à soutenir les entreprises économiques subissant les répercussions du Covid-19, à travers la suspension des délais de réalisation des projets et la prolongation de la période de validité des autorisations à investir ; 

– un décret-loi autorisant les ordonnances électroniques pendant le confinement ; 

– un décret-loi relatif à la promulgation de dispositions conjoncturelles et exceptionnelles pour suspendre les procédures et les délais dans les domaines de la sécurité sociale et des prestations octroyées par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en faveur des affiliés sociaux et des entreprises.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia


Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *