no_picture
#Actualite #BuzzNews #Economie #ALGERIE
Denys Bédarride
mardi 12 mai 2020 Dernière mise à jour le Mardi 12 Mai 2020 à 06:21

Sur les deux premiers mois de 2020, la valeur des achats de blé, semoule et farine a atteint environ 398 millions $, soit 8,5 % de moins qu’un an plus tôt soit 435,8 millions $.

Ce repli vient confirmer la tendance baissière constatée durant l’année 2019 en raison des dispositions prises par l’exécutif afin de limiter l’érosion des réserves en devises étrangères. En novembre dernier, le pays a notamment plafonné, le volume de ses achats de blé tendre à 4 millions de tonnes contre 6,2 millions de tonnes auparavant.

D’après certains analystes, la baisse du montant consacré aux importations céréalières pourrait encore s’accentuer sur les prochains mois du fait de la chute drastique des prix du baril de pétrole, liée notamment à la pandémie de Covid-19 qui fragilise plus que jamais les réserves de change du pays.

Pour rappel, l’Algérie fait partie du top 5 des importateurs mondiaux de blé. Le pays a ainsi injecté 2,7 milliards $ pour ses achats céréaliers en 2019. 

Source Agence Ecofin avril 2020 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *