Tunisie : Le FMI révise à la baisse ses prévisions de croissance pour 2020 et l’Union Européenne retire la Tunisie de sa liste des pays finançant le terrorisme 
#Actualite #BuzzNews #Economie #Institutions #TUNISIE
Denys Bédarride
mardi 19 mai 2020 Dernière mise à jour le Mardi 19 Mai 2020 à 06:17

Le Fonds monétaire international (FMI) a sensiblement révisé à la baisse ses perspectives de croissance économique pour la Tunisie en 2020 (-4,3%), en raison de l’impact du covid-19 et l’Union européenne a retiré la Tunisie de sa liste relative au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.

 

Le FMI a publié son dernier rapport sur les « perspectives de l’économie mondiale », révisant sensiblement ses estimations en raison de l’impact du covid-19 sur l’économie mondiale. Le FMI a notamment fortement révisé ses prévisions pour la Tunisie: 

– Baisse estimée du taux de croissance du PIB réel de -4,3% en 2020, après +1,0% en 2019 contre +2,4% prévu pour 2020 selon le précédent rapport sur les perspectives de l’économie mondiale publié en octobre 2019 par le FMI, mais reprise prévue de +4,1% en 2021. 

– Taux d’inflation de +6,2% prévu pour 2020, après +6,7% en 2019 révisé à la hausse par rapport au précédent rapport, qui prévoyait une inflation de +5,4% en 2020. 

– Résorption du déficit courant de -8,8% du PIB en 2019 à -7,5% du PIB en 2020 contre une estimation de -9,4% du PIB en 2020 dans le précédent rapport.

De son côté, l’Union européenne a retiré la Tunisie de sa liste relative au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.

La Commission européenne a publié le 7 mai 2020 une nouvelle liste des pays tiers identifiés à haut risque dont le dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) présente des carences stratégiques. 

Elle a ainsi retiré de cette liste six pays dont la Tunisie. 

Selon le communiqué, cette mise à jour a été effectuée en tenant compte des évolutions survenues au niveau international depuis 2018, et serait désormais mieux alignée sur les listes publiées par le Groupe d’Action Financière (GAFI). La Commission a précisé que la liste serait désormais soumise au Parlement européen et au Conseil pour approbation dans un délai d’un mois (avec une éventuelle prolongation d’un mois), et que le retrait des pays de la liste entrerait en vigueur 20 jours après sa publication au Journal officiel. 

Pour rappel, la Tunisie était inscrite sur la liste noire de l’Union européenne (UE) depuis le 13 décembre 2017, et celle du GAFI depuis le 3 novembre 2017. 

Suite aux efforts importants entrepris par la Tunisie pour être en conformité avec les normes internationales en matière de LBC/FT, le GAFI avait placé la Tunisie sur une autre liste de pays, « sous surveillance ». 

In fine, le GAFI avait annoncé la sortie de la Tunisie de cette liste le 18 octobre 2019. Depuis cette date, la Tunisie ne figurait plus que sur la liste de l’UE en matière de LBC/FT. 

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *