L’Egypte va débloquer pour 190 millions de $ de prêts pour payer les salaires des travailleurs du tourisme
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #Institutions #Politique #EGYPTE
Denys Bédarride
vendredi 22 mai 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Mai 2020 à 17:05

Le ministre égyptien des Finances, Mohamed Ma’it, a annoncé le lundi 11 mai, que le gouvernement va émettre 3 milliards de livres égyptiennes (environ 190 millions $) de garantie auprès de la Banque centrale d’Egypte (CBE), en faveur des banques nationales. L’objectif visé est de faciliter les prêts aux établissements touristiques et hôteliers égyptiens afin de payer les salaires des travailleurs du tourisme.

Selon le ministre, les prêts seront remboursés par mensualités, sur une période de 2 ans, pour couvrir les traitements des salariés des établissements touristiques et hôteliers, et les besoins opérationnels de base qui ne dépassent pas 15% de la valeur du prêt accordé à l’établissement.

Par ailleurs, les entreprises touristiques et hôtelières fourniront aux banques prêteuses les relevés des noms des employés et de leurs comptes bancaires afin que les salaires soient transférés directement de la banque à l’employé.

Un comité constitué du ministère des Finances, de la CBE, du ministère du Tourisme et des banques prêteuses a été formé pour suivre la mise en œuvre de cette initiative en faveur du secteur du tourisme, a expliqué Mohamed Ma’it.

D’après les données de la Banque centrale d’Egypte, les recettes touristiques du pays se sont élevées à 13,03 milliards $ en 2019 pour environ 13,1 millions de touristes enregistrés, soit une augmentation en nombre de 1,8 million de touristes par rapport à 2018 (11,3 millions).

Le secteur touristique pèse environ 11,9% du PIB de l’Egypte et génère près de 2,48 millions d’emplois, soit 9,5% de la population active du pays selon les statistiques du World Travel & Tourism Council datant de 2018.

Source Agence Ecofin mai 2020

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *