no_picture
#Actualite #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #ALGERIE
Denys Bédarride
vendredi 5 juin 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 5 Juin 2020 à 14:38

L’Algérie envisage la mise en place d’une École normale supérieure de formation aux métiers des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable et s’est donnée pour objectif de mettre en place 22 000 MW de centrales d’énergie renouvelable d’ici à 2030.

Le ministre de l’Enseignement supérieur vient en effet de présenter un projet de décret qui rendra possible l’implantation d’une telle institution.

La mise en place de ce centre entre dans le cadre de la politique de transition énergétique mise en œuvre par le pays. « L’institution a pour vocation de développer de nouvelles filières de formation en rapport avec la transition énergétique et de participer aux activités de recherche et d’innovation technologique en partenariat avec le secteur économique », a affirmé le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad.

L’Algérie s’est donnée pour objectif de mettre en place 22 000 MW de centrales d’énergie renouvelable d’ici à 2030.

Source Agence Ecofin mai 2020 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *