La Tunisie rouvre ses frontières dès le 27 juin et bénéficie d’aides supplémentaires pour soutenir son économie et l’emploi
#Actualite #BuzzNews #Economie #Institutions #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
lundi 15 juin 2020 Dernière mise à jour le Lundi 15 Juin 2020 à 07:23

La présidence du gouvernement a annoncé la réouverture des frontières tunisiennes à partir du 27 juin 2020 et l’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque africaine de développement (BAD) ont mobilisé des fonds contre le Covid-19.

Alors que 1 087 cas de contamination au covid-19 et 49 décès ont été confirmés en Tunisie au 3 juin 2020 selon le ministère de la Santé, la présidence du gouvernement a annoncé le 1er juin 2020 la réouverture des frontières maritimes et aériennes tunisiennes à partir du 27 juin 2020, et l’autorisation des déplacements entre les gouvernorats à partir du 4 juin 2020.

La ministre auprès du chef du gouvernement chargée des Grands Projets, Lobna Jeribi, a donné le 3 juin 2020 des précisions sur la 3ème phase du déconfinement ciblé (4 au 14 juin). Elle a confirmé la réouverture à partir du 4 juin des mosquées, des hôtels, des restaurants, des cafés, des salons de thé et de certaines activités culturelles.

Par ailleurs, le taux de reprise d’activité pour la fonction publique et les secteurs de l’industrie, des services et du secteur BTP sera porté à 100%, et les activités sportives reprendront le 8 juin.

Dans ce contexte, l’AFD a octroyé un financement de 80 M EUR à l’Etat tunisien (256 M TND) dans l’objectif de soutenir ses efforts budgétaires dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

Ce financement provient d’une réallocation des fonds de programmes relatifs à la réforme de la gouvernance des entreprises publiques et à la relance de l’investissement et de modernisation des exploitations agricoles, cofinancé par l’Union Européenne. D’autre part, l’AFD soutiendra les collectivités locales tunisiennes dans ce contexte de crise sanitaire, avec des dons d’équipements de protection et de produits de désinfection et de stérilisation aux agents municipaux chargés de la collecte des déchets ménagers, particulièrement exposés aux risques de contamination.

Par ailleurs, la BAD a approuvé un prêt de 180 millions d’EUR en faveur de la Tunisie pour financer un programme d’appui à l’inclusion sociale et à l’emploi dans le cadre de la réponse à la crise du covid-19.

Ce programme, qui comprend des volets relatifs à la santé et à la protection sociale, a pour objectif de limiter les impacts socio-économiques de la crise sur les populations les plus vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes.

Il prévoit la fourniture de 450 000 tests de dépistage rapides, l’extension de la couverture sociale pour 2 millions de personnes, la protection de 140 000 retraités à faibles revenus, l’octroi d’une allocation exceptionnelle à des familles à faibles revenus, des travailleurs en situation de perte d’emploi et des salariés affectés par la crise.

La BAD estime que ce financement pourra bénéficier à plus de deux millions de personnes dont 70% de femmes, et à 350 000 TPE et 800 entreprises exportatrices.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *