Libye : Les champs pétroliers de Sharara et d’AlFil au sud ont pu reprendre leur production
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie
Denys Bédarride
vendredi 19 juin 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Juin 2020 à 13:10

La National Oil Corporation (NOC) a annoncé la reprise des activités de deux champs pétroliers au Sud du pays, fermés depuis janvier 2020 en raison du blocus pétrolier, avant qu’ils ne soient de nouveau fermés par des groupes armés.

La NOC a annoncé les 7 et 8 juin 2020 la reprise de la production des champs pétroliers de Sharara et d’Al Fil au sud du pays, fermés depuis janvier 2020 en raison du blocus pétrolier. Cependant, dès le 8 juin 2020, la NOC a déclaré qu’un groupe armé, « qui venait de Sebha », a pris d’assaut le champ de Sharara et a contraint les travailleurs à arrêter la production, 3 jours seulement après la reprise de la production.

Le président de la NOC, Mustafa Sanalla, a déclaré qu’il était « maintenant très clair pour le peuple libyen et la communauté internationale que ce sont les milices armées qui sont derrière les blocus ». Le champ a de nouveau repris ses activités le 9 juin.

Cependant, les deux champs ont été à nouveau fermés le 9 juin au soir. La NOC a déclaré qu’il s’agissait d’un acte criminel, démontrant « une fois de plus que le Petroleum Facilities Guard (PFG) n’a pas rempli ses obligations légales de protection des installations et des travailleurs du secteur pétrolier. Le PFG est devenu comme une milice qui exécute des ordres de dirigeants illégitimes afin de servir des intérêts étrangers », affirmant par ailleurs qu’elle engagerait des procédures légales contre les groupes armés responsables de ces fermetures.

Par ailleurs, la Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL) a annoncé le 10 juin 2020 que le Gouvernement d’union nationale (GUN) et l’Armée Nationale Libyenne (ANL) sont pleinement engagés dans le 3ème tour des pourparlers du dialogue militaire 5+5.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *