L’Algérie va revoir son plan de commercialisation de son gaz grâce aux gazoducs
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Denys Bédarride
mardi 23 juin 2020 Dernière mise à jour le Mardi 23 Juin 2020 à 07:19

Dans le contexte actuel, exporter du gaz n’est plus une activité très lucrative pour les producteurs. Pour cela, l’Algérie travaille à mettre en place un plan de commercialisation de son gaz qui allie compétitivité et qualité. Un important volet de cette stratégie reposera sur les gazoducs.

Mohamed Arkab, le ministre algérien de l’Energie a déclaré à la presse que la société publique du pétrole (Sonatrach) travaille actuellement à l’adaptation de sa stratégie commerciale dans le secteur du gaz aux exigences de la concurrence croissante du marché. En effet, depuis plusieurs mois, le marché du gaz naturel est surapprovisionné et les prix ont chuté à un niveau record. Par conséquent, plusieurs producteurs peinent à écouler leur combustible avec des marges suffisantes.

« Sonatrach est en train de modifier sa stratégie commerciale à la lumière des changements du marché mondial. Plusieurs pays injectent de grandes quantités sur le marché, en particulier avec le développement de la production de gaz de schiste et de gaz liquéfié. Le monde change et nous devons changer aussi », a déclaré le ministre.

Pour l’instant, le contenu de cette stratégie n’est pas connu.

Dans un contexte où l’acheminement de gaz naturel via gazoduc est considéré comme coûteux et programmé pour devenir obsolète, le dirigeant a indiqué que les gazoducs représentent un avantage dont dispose le pays par rapport à de nombreux autres pays pour approvisionner économiquement sa clientèle européenne.

Source Agence Ecofin juin 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *