Libye : Les pertes dues à la fermeture des installations pétrolières ont atteint 6 Mds USD. Le Ministre de l’Economie a été relevé de ses fonctions.
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie
Denys Bédarride
vendredi 3 juillet 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 3 Juillet 2020 à 08:05

La Compagnie nationale pétrolière (National Oil Corporation – NOC) a annoncé le 21 juin 2020 que les pertes financières causées par la fermeture des installations pétrolières depuis janvier 2020 ont atteint 6 Mds USD.

Par ailleurs, le ministre de l’Economie du gouvernement d’union nationale (GUN), M. Ali Al-Issawi, a confirmé le 21 juin 2020 avoir été relevé de ses fonctions par le Conseil présidentiel (CP) conformément à la résolution n°376 pour l’année 2020. Il a été remplacé provisoirement par le Ministre des Finances Faraj Bumtari. L’Autorité de contrôle administratif a cependant reporté le processus de passation, et a engagé un recours en annulation de cette décision. Selon l’Autorité, la décision est contraire aux dispositions de l’article 6 des accords de Skhirat de 2015, ce qui rend la décision nulle et non avenue.

Pendant ce temps là, Le Covid-19 continue de se développer en Libye. L’accès à Tobrouk est désormais fermé.

698 cas de contamination au Covid-19 et 18 décès ont été confirmés par le Centre national de lutte contre les maladies (NCDC) en Libye au 25 juin 2020 (dont 277 cas à Sebha dans le Sud de la Libye).

Le NCDC a informé le maire de Sebha de l’arrêt des tests de dépistage dans la ville en raison de l’épuisement prochain du matériel nécessaire à la réalisation des tests. L’accès aux villes de Tobrouk et Ajdabiya a été fermé à partir du 19 juin 2020 et jusqu’à nouvel ordre à cause du développement de cas dans des villes voisines.

Source : Ambassade de France en Libye, Service Économique Régional Tunisie-Libye | Economic Service Tunisia-Libya

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *