Maroc : Désormais, un puits de pétrole devra être foré pendant sa première phase d’exploration soit 4 ans
#Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
jeudi 16 juillet 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 16 Juillet 2020 à 07:34

Les partenaires du permis marocain Anoual viennent de s’accorder sur une modification du programme des activités sur le site. Contrairement au contrat de départ, le nouveau cahier des charges prévoit qu’un puits doit être foré pendant la première phase d’exploration, qui est désormais de 4 ans.

Au Maroc, la société pétrolière britannique Sound Energy a conclu avec ses partenaires de la licence d’exploration Anoual dans l’est du pays, un accord qui acte la modification des termes du contrat des activités sur le permis.

Initialement, Anoual a été attribué le 31 août 2017 avec un programme de développement de huit ans divisé en 3 phases. Chaque phase comporte des engagements de travail préalablement convenus. Selon le contrat précédemment en vigueur, la première phase du contrat devrait expirer le 31 août 2020 et donner lieu à des relevés d’aérogradiométrie-FTG, 600 km2 de données sismiques 2D et 150 km2 de données sismiques 3D.

Les deuxième et troisième phases devaient durer 2 ans et 6 mois pour donner lieu chacun au forage d’un puits qui visera des ressources dans le Trias.

Les engagements du programme de travail modifié au titre du permis sont désormais les suivants: une période initiale de 4 ans et 4 mois à compter du 31 août 2017, au cours de laquelle on enregistrera des données d’aérogradiométrie-FTG, 600 km2 de sismiques 2D et 1 puits d’exploration. Ce puits sera donc foré l’année prochaine.

S’en suivra une première période complémentaire facultative de 2 ans et 6 mois à partir du 31 décembre 2021. A ce niveau, si les résultats du puits d’exploration foré au cours de la période initiale sont susceptibles de constituer une découverte commercialement exploitable, la Société acquerra 150 km2 de sismiques 3D ou son équivalent en données sismiques 2D. Dans le cas contraire, la Société entreprendra d’autres études géologiques et géophysiques, mais ne sera pas tenue d’acquérir des données sismiques supplémentaires.

Enfin, la troisième période selon le nouveau contrat durera 2 ans et 6 mois et verra le forage d’un autre puits d’exploration dans le trias.

Sound précise que l’engagement à acquérir l’aérogradiométrie-FTG et 600 kilomètres de sismique 2D a déjà été respecté et approuvé par son partenaire, l’office national des hydrocarbures du Maroc (ONHYM). Sound Energy détient une participation de 47,5 % dans le permis, ainsi que le statut d’opérateur. Schlumberger détient 27,5 % des parts et l’ONHYM le reste soit 25 %.

Source Agence Ecofin juillet 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *