L’Agence française de développement a doublé ses investissements en 5 ans au Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte soit 1,4 milliard d’€ en 2019
#Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions
Denys Bédarride
mercredi 22 juillet 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Juillet 2020 à 05:13

La Tunisie a été le principal pays d’intervention de l’Agence française de développement (AFD) en Afrique du Nord en 2019, avec 459 millions d’ EUR d’engagements et l’AFD vient de signer un accord de 10 millions d’ EUR pour la rénovation des Instituts supérieurs d’études technologiques (ISET).

 

Selon le bilan d’activité 2019 de l’AFD en Afrique du Nord, publié en juillet 2020, le Groupe AFD (AFD et Proparco) est actif dans les cinq pays de la région (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte), et a connu au cours des 5 dernières années un doublement de son activité annuelle dans la région pour atteindre en 2019 un volume record de 1,4 milliard d’ EUR d’engagements, dont 459 millions d’ EUR d’engagements en Tunisie (soit 32%), après 306 millions d’ EUR en 2018.

La Tunisie est ainsi le premier pays d’intervention de l’AFD dans la région, juste devant le Maroc (447,4 millions d’ EUR en 2019). L’activité du Groupe AFD s’inscrit dans le cadre du plan de soutien exceptionnel de la France à l’égard de la Tunisie, de 1,7 milliard d’ EUR sur la période 2016-2022.

Historiquement, les financements du Groupe AFD se sont concentrés sur la formation professionnelle, l’emploi et le soutien au développement des PME, le développement urbain durable et les transports sobres en carbone et la gestion intégrée des ressources en eau, la mise en œuvre du nouvel agenda agricole et la protection des écosystèmes sensibles.

En soutien au plan quinquennal tunisien 2016-2020, le mandat d’intervention du Groupe a été élargi sur le plan sectoriel (gouvernance, énergies renouvelables, santé et protection sociale, numérique, etc.).

Par ailleurs, une convention entre l’AFD et le MDICI a été signée le 14 juillet 2020, permettant la mobilisation de 10 millions d’ EUR en faveur d’un vaste programme de rénovation des ISET.

Cet accord permettra de moderniser les ISET dans le but d’améliorer l’adéquation de leur offre de formation avec les besoins des acteurs économiques locaux et nationaux et ainsi favoriser l’insertion des jeunes diplômés.

Ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre d’un accord plus large de conversion de dettes de 90 millions d’ EUR.

Source : Ambassade de France en Tunisie; Service Économique Régional Tunisie-Libye | Economic Service Tunisia-Libya

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *