Libye : La situation budgétaire continue de s’aggraver au premier semestre 2020
#Actualite #AnalyseEconomique #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises
Denys Bédarride
vendredi 24 juillet 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 24 Juillet 2020 à 07:19

Sur la période du 1er janvier au 30 juin 2020, les recettes budgétaires étaient limitées à 3,1 Mds LYD selon la BCL (contre 4,8 Mds LYD prévus initialement ; après 2,8 Mds LYD fin mai 2020).

En raison de la fermeture des installations pétrolières, les revenus pétroliers au premier semestre (S1) de 2020 s’élevaient à seulement 2,2 Mds LYD (2,1 Md LYD fin mai 2020), et représentaient 70,1% des recettes budgétaires (contre 92,6% sur l’année 2019). 

Les autres recettes sont principalement les recettes fiscales (289 M LYD, soit 9,7% des recettes budgétaires totales). Les revenus de la taxe sur les ventes de devises au S1 2020 s’élèveraient à 11,6 Mds LYD, dont 1,1 Md LYD a été alloué pour financer l’investissement public, et le reste alloué pour rembourser la dette publique. 

Sur la même période, les dépenses budgétaires s’élèveraient à 15,6 Mds LYD (19,3 Mds LYD prévus initialement ; après 14,1 Mds LYD fin mai 2020). La BCL a donc inscrit un prêt de 13,4 Mds LYD pour couvrir le déficit budgétaire. Les salaires, premier poste de dépense, représenteraient 59% des dépenses publiques totales au S1 2020 (soit 9,2 Mds LYD). 

Il s’agirait ensuite des subventions (18%), des dépenses d’urgence (« emergency » : 11%), et des biens et services (8%). Concernant les subventions : 59% sont des subventions aux carburants, 17% pour les médicaments, 13% pour l’électricité, 7% pour l’assainissement et 4% pour l’eau. 

Enfin, la CBL a déclaré que 1,5 Md LYD ont été alloués au Ministère de la Santé, dont 481 M LYD pour lutter contre le Covid-19, et 496 M LYD pour la Medical Supply Organisation

Par ailleurs, la BCL a réitéré qu’elle est prête à accueillir un audit international indépendant de la CBL et de la banque centrale parallèle d’Al-Bayda, qu’elle a sollicitée depuis 2016. 

D’autre part, le ministère du travail du Gouvernement d’union nationale (GUN) a annoncé le 1er juillet 2020 qu’il y avait 2,3 M d’employés dans le secteur public (dont 49% de femmes). 

Source : Ambassade de France en Tunisie, Service Économique Régional Tunisie-Libye | Economic Service Tunisia-Libya
Direction générale du Trésor | French Treasury

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *