Tunisie : Mauvais résultats pour les groupes français Société Générale et BNP Paribas 
#Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 27 juillet 2020 Dernière mise à jour le Lundi 27 Juillet 2020 à 09:24

Les filiales en Tunisie des groupes français Société Générale et BNP Paribas ont réalisé de mauvaises performances au premier semestre 2020. L’application des directives covid-19 est mise en cause, mais la publication des résultats d’autres banques donnera une meilleure perception de la situation.

Les filiales en Tunisie des banques françaises Société Générale et BNP Paribas ont connu un premier semestre 2020 difficile. L’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (BNP Paribas) a terminé la période sur un produit net bancaire de 106,6 millions de dinars tunisiens (33,3 millions €). Il est en baisse de 13,8% comparé à celui de la même période en 2019.

La Banque a pu limiter la casse grâce à une réduction significative de ses charges d’exploitation bancaire (-19,48%). Tous ses segments de revenus ont été en baisse, notamment ceux des intérêts perçus sur les prêts accordés aux clients (-20%).Le bénéfice net n’a pas été présenté, mais il sera lui aussi en net recul. Les charges opératoires qui permettent de faire fonctionner la banque ont augmenté de 38,8% hors provisions pour perte sur crédit.

L’addition a été plus salée pour l’Union internationale bancaire (Société Générale). Son produit net bancaire a reculé de 39% sur la période à 123,7 millions de dinars (38,6 millions €). Cette performance a été le fait d‘un recul de 58% sur la marge d’intérêts. La Banque précise que cela ne prend pas en compte près de 78 millions de dinars d’intérêts qu’elle n’a pas perçus.

Dans les deux cas, le contexte de la covid-19 est présenté comme le facteur qui a pesé sur les performances. Les revenus d’intérêts ont surtout été impactés par la mise en œuvre des directives de la Banque centrale de Tunisie pour venir en aide aux entreprises, aux ménages et aux particuliers.

Dans le même environnement pourtant, des institutions concurrentes comme Banque de Tunisie ont eu des performances moins négatives. Le produit net bancaire de cette institution a même progressé de 3,8% pour atteindre 185,8 millions de dinars.

Il faut attendre la performance d’autres banques majeures comme la Banque nationale agricole pour avoir une idée de l’impact de la covid-19 sur le secteur bancaire coté du marché financier tunisien.

Agence Ecofin juillet 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *