Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 12
#Economie #Institutions #Mediterranee #Politique #Tourisme #EGYPTE #IRAK #IRAN #ISRAEL #JORDANIE #LIBAN
Denys Bédarride
mercredi 25 novembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Novembre 2020 à 10:57

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l’appui de l’ Ambassade de France au Liban, Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

L’actualité économique de l’Egypte

D’après la Banque Centrale, le taux de croissance en volume du PIB au 2ème trimestre de l’année 2020 a été négatif à hauteur de 1,7%.

Le taux de chômage a été ramené de 7,8% de la population active soit 2,212 millions de personnes à 7,3% de la population active soit 2,061 millions de personnes pour une population active de 28,171 M au troisième trimestre 2020. 

Le taux de chômage était passé de 7,7% à 9,6% de la population active soit 2,574 millions de chômeurs pour une population active de 26,689 millions, en baisse de 8% par rapport au trimestre précédent entre le 1er et le 2ème trimestre 2020.

A l’issue de son dernier comité de politique monétaire, la Banque centrale d’Egypte a décidé d’abaisser ses taux directeurs de 50 pb portant la baisse totale des taux directeurs sur 2020 à 400 pb. Le taux d’intérêt de la BCE au jour-le-jour est désormais fixé à 9,25%.

La Banque centrale est parvenue un accord avec un consortium de banques régionales et internationales portant sur l’extension de la maturité d’un financement de 3,8 mds$ accordé en novembre 2018, de 4,5 ans initialement à 6 ans (échéance portée à octobre 2024).

Le Ministre de l’Aviation civile a annoncé de nouvelles mesures pour soutenir le Tourisme international dans les gouvernorats touristiques (Mer Rouge, Louxor, Assouan, Sud Sinaï et Matrouh). 

Le Ministre de l’Aviation civile a annoncé de nouvelles mesures pour soutenir le Tourisme international. Une réduction de 50% sur les frais d’atterrissage et de services au sol aux compagnies aériennes sera appliquée jusqu’au mois d’avril 2021.

E-Finance (entreprise publique leader des transactions financières digitales) a annoncé un nouveau report de son introduction en Bourse au 1er trimestre 2021. L’opération a été plusieurs fois retardée depuis la première annonce en 2019.

Le délai de paiement de la TVA aux autorités fiscales a été ramené de 2 à 1 mois.

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 29

L’actualité économique de l’Irak

Fermée en 1990, la frontière entre l’Irak et l’Arabie-Saoudite a officiellement rouvert le 18 novembre pour les marchandises et les personnes au point de passage d’Arar. Un deuxième point de passage, Al-Jemayma, devrait également rouvrir prochainement. 

L’actualité économique de l’Iran

D’après l’organisation du Plan et du Budget, le projet de budget pour l’année 2021/2022, qui devrait être remis par le gouvernement au Madjles le 2 décembre 2020, est basé sur une hypothèse d’exportation de pétrole brut de 650 000 b/j à un prix moyen de 40 $. 

Le projet de budget pour 2021/2022 est basé sur une hypothèse d’exportation de pétrole brut de 650 000 b/j à un prix moyen de 40 $. Pour mémoire, le budget voté pour l’année 2020/2021 était basé sur une hypothèse d’exportation de pétrole brut de 1 M b/j à 50 $ le baril.

Le nombre de personnes affiliées à l’Organisation de la sécurité sociale serait passé de 42,96 M de personnes (dont 6,5 M de retraités) à la fin 2018/2019 à 44,21 M de personnes (dont 6,9 M de retraités) à la fin de l’année 2019/2020, soit une hausse de 2,9%. 

D’après le ministère des Coopératives et de l’Emploi, le montant total des recettes du Fonds de pension des fonctionnaires, dont les comptes sont construits pour être à l’équilibre, serait passé de 4,11 Mds$ à la fin 2018/2019 à 4,57 Mds$ à la fin 2019/2020 soit +38,5%. 

D’après l’administration des Douanes, la valeur des exportations de produits agricoles serait passée de 2,7 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2019/2020 à 3,1 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2020/2021, soit une progression de près de 13,8% en un an. 

L’Office of Foreign Assets Control du département du Trésor américain a placé sous sanctions secondaires 49 entités, 9 individus et 1 navire en vertu de l’Executive Order 13 876 en raison de leur contrôle allégué, direct ou indirect, par la Fondation Bonyâd-e Mostaza’fân.

D’après le ministère de l’Industrie, la production de produits polymères serait passée d’environ 3,6 millions de tonnes à la fin du premier semestre de 2019/2020 à environ 3,9 millions de tonnes à la fin du premier semestre de 2020/2021, soit une hausse de 6,9%. 

D’après le ministère de l’Industrie, des Mines et du Commerce, la production locale de véhicules automobiles serait passée de 347 880 unités à la fin du premier semestre de 2019/2020 à 414 300 unités à la fin du premier semestre de 2020/2021, soit une progression de 19%. 

La production locale de véhicules automobiles serait passée de 347 880 unités à la fin du premier semestre de 2019/2020 à 414 300 unités à la fin du premier semestre de 2020/2021, soit +19%. Le prix moyen des véhicules automobiles a augmenté de 80% sur la période.

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 17

L’actualité économique d’Israël 

D’après la 1ère estimation du Bureau central des statistiques, le PIB a augmenté de 37,9% au T3 2020 par rapport au trimestre précédent, après -29,8% au T2 et -7% au T1 2020 (+4,6% au T4 2019). Par rapport au T3 2019, le PIB s’est contracté de 1,4% au T3 2020. 

D’après le Bureau Central des Statistiques, calculée, l’inflation a été négative en octobre à -0,8% (après -0,6% en septembre). Calculée en moyenne sur les dix premiers mois de l’année 2020, elle a été de -0,6% (contre 0,9% sur la même période en 2019).

D’après l’étude de The Economist sur le coût de la vie, Tel Aviv serait la 5ème ville la plus chère au monde après Zurich, Paris, Hong Kong et Singapour. 

Selon le Bureau Central des Statistiques (Labour Force Survey), le taux de chômage (recherche d’emploi, congé sans solde, absence ou toute autre raison liée à la propagation du Covid-19) s’est élevé à 20,3% en octobre (après 14,2% en septembre).

S&P a maintenu la note souveraine d’Israël (AA-). Elle est assortie d’une perspective « stable ». L’agence table sur une récession économique de 5% en 2020 avant un rebond de 4,5% en 2021.

Le Purchasing Manager Index (PMI), qui mesure la performance du secteur industriel, continue sa progression à 54,9 points en octobre après 53,5 points en septembre.

L’actualité économique de Jordanie

Selon le Département des Statistiques et calculé en glissement annuel, le taux d’inflation s’établissait à 0,43% à la fin du mois d’octobre 2020.

Selon la Banque Centrale, les avoirs en devises (mobilisables) sont restés stables entre octobre 2019 et octobre 2020. Ils s’établissent à 13 Mds$.

D’après le Département des Statistiques et calculé en glissement annuel, l’indice des prix à la production industrielle a enregistré une baisse de 7,1% fin septembre 2020.

La Banque Mondiale définit le seuil de pauvreté en Jordanie à 96$ par mois. Environ 10% de la population serait sous le seuil de pauvreté.

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 27

L’actualité économique du Liban

D’après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 25,705 Mds$ le 15 octobre 2020 à 25,258 Mds$ le 15 novembre 2020. Ce montant atteignait 37,27 Mds$ le 31 décembre 2019.

L’inflation s’établissait à 131% à la fin du mois de septembre 2020. Calculée en moyenne mensuelle sur les neuf premiers mois de l’année 2020, elle atteint 6,13%, contre 2,59% en moyenne sur sur la même période en 2019. 

Le montant des transferts de l’Etat à Electricité du Liban (EDL) a baissé de 33,5% sur un an, pour s’établir à 403 M$ au cours des cinq premiers mois de 2020. Cette baisse s’explique par la diminution (-33,6%) des importations de fuel auprès de KPC et Sonatrach.

Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de Beyrouth a diminué de 74,4% entre les dix premiers mois de l’année 2019 (7 659 000) et les dix premiers mois de l’année 2020 (1 931 000).

L’actualité économique de Palestine

L’Autorité palestinienne a annoncé le 10 novembre la reprise de sa coordination avec Israël officiellement à l’arrêt depuis mai dernier, ce qui devrait faciliter le quotidien de Palestiniens et la reprise des taxes prélevées par Israël, estimés à 3 Mds de NIS (885 M$)

Le porte-parole de gouvernement, Ibrahim Melhem, a annoncé que la totalité des salaires mensuels serait versée aux fonctionnaires au début du mois prochain et que la priorité de gouvernement serait de payer les arriérés des fonctionnaires, estimés à environ 590 M$.

L’actualité économique de Syrie

La présence internationale a été limitée à la conférence pour le retour des réfugiés syriens organisée par la Russie à Damas. Parmi les pays présents on citera la Chine, l’Iran, la Russie et le Liban. La Russie a annoncé une allocation de 1 Md USD à des fins humanitaires

Le volume des échanges commerciaux de la Syrie avec le reste du monde est resté stable en 2019, à 7,1 Mds USD, contre 7,3 Mds en 2018. Le déficit commercial demeure très élevé, à 5,72 Mds USD contre 5,85 en 2018. 

Commerce extérieur : Les importations totalisent 6,4 Mds USD, provenant principalement de Turquie (27,1%), de Chine (20,6%), des Emirats Arabes Unis (12,8% dont une partie importante de réexportations de produits chinois) et de #Russie (4,7%).

Financement de la dette : Pour sa troisième émission de titres de l’année, la Banque centrale a rencontré un intérêt limité des banques locales le 15 novembre, parvenant à lever seulement 101,6 Mds SYP (37 MUSD au cours du marché parallèle).

Source : Ambassade de France au Liban, Service Économique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv). 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *