Egypte : Le canal de Suez a enregistré des revenus records au cours de l’année 2020-2021
#Actualite #AnalyseEconomique #CanalDeSuez #Economie #EGYPTE
Agence Ecofin
mardi 13 juillet 2021 Dernière mise à jour le Mardi 13 Juillet 2021 à 09:24

Entre la covid-19 et l’incident de l’Ever Given, le contexte économique mondial était très peu favorable à une augmentation des revenus du canal de Suez. D’après les autorités, les politiques flexibles mises en place ont permis d’enregistrer le revenu annuel le plus élevé de l’histoire du canal.

Le canal de Suez a enregistré des revenus records au cours de l’année 2020-2021. C’est ce qu’a annoncé le 11 juillet, Oussama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez (SCA).

Selon le responsable, entre les années 2019-2020 et 2020-2021, cette route commerciale a vu ses revenus augmenter d’environ 124,3 millions $. « Les revenus du canal de Suez, malgré les différents défis, ont connu un essor important récemment, les statistiques de navigation au cours de l’exercice 2020/2021 enregistrant le revenu annuel le plus élevé de l’histoire du canal s’élevant à 5,84 milliards contre 5,72 milliards de dollars au cours de l’exercice 2019/2020 », a indiqué Oussama Rabie dans son communiqué.

Cela représente une augmentation à 2,2%, une performance solide au vu du contexte économique difficile marqué par la pandémie de covid-19, et par l’échouement de l’Ever Given.

En effet, le 23 mars, le porte-conteneur taïwanais battant pavillon panaméen s’était coincé dans le canal, bloquant la circulation dans cette voie maritime qui voit passer 10% du commerce mondial. Durant les six jours qu’a duré cet échouement, l’économie mondiale a été fortement impactée avec notamment une hausse des cours du pétrole, alors que selon la SCA, l’Egypte a enregistré entre 12 millions et 15 millions $ de pertes quotidiennes, sans compter les fonds mobilisés pour libérer le navire.

Suite à l’incident, le porte-conteneur avait été saisi et une procédure judiciaire avait été lancée pour déterminer les conditions de réparation des dommages subis, avant qu’il ne soit finalement libéré le 7 juillet, après la signature d’un accord confidentiel d’indemnisation.

D’après Oussama Rabie, c’est au cours du premier semestre 2021 que les revenus de cette route maritime ont le plus augmenté. « Le chiffre d’affaires du canal au cours du premier semestre de l’année grégorienne 2021 s’est élevé à environ 3 milliards $ contre 2,76 milliards $ au cours de cette période l’an dernier », a-t-il indiqué, attribuant cette hausse de 237 millions $ aux politiques flexibles de marketing et de tarification mises en place par les autorités après le ralentissement induit par la covid-19.

D’ailleurs, pour les prochaines années, Le Caire semble miser sur une poursuite à la hausse de la courbe des revenus du canal, grâce notamment aux travaux de modernisation et d’élargissement prévus. D’ici à la fin de l’année civile, M. Rabie a indiqué qu’il espère que « les taux de performance […] connaîtront des records non enregistrés sans précédent, en termes de nombre de navires en transit, de tonnage et de revenus générés ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *