Maroc : Le Royaume participera à la mise en œuvre d’un vaccin développé en Chine contre la pandémie de coronavirus
#Chine #Cooperation #Coronavirus #Covid19 #Sante #Chine #MAROC
Denys Bédarride
samedi 29 août 2020 Dernière mise à jour le Samedi 29 Août 2020 à 09:00

Le Maroc vient de conclure deux accords pour participer au développement d’un vaccin développé par le laboratoire chinois CNBG. L’accord prévoit entre autres une coopération avec le royaume chérifien en matière d’essais cliniques de phase III du vaccin.

Le Royaume du Maroc participera à la mise en œuvre d’un vaccin développé en Chine contre la pandémie de coronavirus. Les autorités marocaines ont en effet annoncé avoir conclu deux accords de coopération avec le laboratoire chinois Sinopharm CNBG (China National Biotec Group Company Limited) qui développe le vaccin.

Selon Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, le premier volet des accords signés concerne « la coopération en matière d’essais cliniques de phase III du vaccin anti-covid-19 » développé par Sinopharm. Le deuxième volet porte sur une coopération globale alors que le troisième volet concerne une « volonté de transcender » les deux pays pour « s’ouvrir au Sud et au Nord ».

L’annonce intervient alors que la course au vaccin anti-coronavirus semble se décider entre les pays riches qui ont annoncé ces derniers mois, avoir conclu des accords avec les laboratoires concernés pour obtenir les premières doses d’un remède.

Même s’il reste le continent le moins touché par la pandémie, l’Afrique a unanimement appelé les pays les plus nantis à militer pour que les vaccins soient disponibles de façon équitable tant dans les pays développés que ceux en développement.

« C’est ainsi que nous traduisons […] notre engagement pour que le futur vaccin contre la covid-19 soit accessible à tous, en particulier au continent africain », a déclaré le ministre Bourita.

Rappelons que selon le dernier bilan de l’Union africaine, le Maroc a enregistré plus de 44 800 cas de contaminations au coronavirus, pour 714 décès et 31 000 guérisons.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *