Maroc : Coup de projecteur sur l’entreprise Hightech Payment Systems dont sa valeur a progressé de 27%
#Digital #Finance #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
vendredi 25 septembre 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 25 Septembre 2020 à 15:27

Hightech Payment Systems, une société marocaine qui propose des solutions de paiement digitales, est prisée par les investisseurs de la Bourse de Casablanca, où elle est cotée. Pourtant, les bénéfices de l’entreprise progressent moins vite que les projections des investisseurs.

Avec une action de 4770 dirhams (515,9 $) à la clôture de la Bourse de Casablanca le 18 septembre 2020, l’entreprise Hightech Payment Systems (HPS) a réalisé une solide performance sur le marché financier marocain. Sa valeur est en hausse de 27,1% depuis le début de l’année, selon des données de marché collectées par l’Agence Ecofin. Sur les 5 dernières années, elle a progressé de 1182%. 

C’est une performance rare pour une entreprise qui à son entrée en bourse en 2006 ne valait que 850 dirhams par action. Selon des analystes cités par le média marocain Leboursier, cette progression est justifiée et devrait se poursuivre.

Aujourd’hui, le cours est pleinement justifié par le fait que c’est une société qui croît très rapidement et qui se trouve dans un secteur extrêmement prometteur : celui du paiement électronique. Au-delà de ça, HPS fait partie des meilleures au monde dans ce domaine en termes de qualité de produit , a expliqué l’un d’eux. 

En effet, la digitalisation des paiements est en train de gagner du terrain dans presque tous les pays du monde et cela donne des perspectives positives pour des sociétés comme HPS. Ses performances sont globalement bonnes, avec un rendement des fonds propres qui sur les trois dernières années est au-dessus de 20%. 

Les actionnaires ont aussi été bien récompensés avec un dividende qui a été régulièrement payé pour les périodes allant de 2005 à 2018 (sauf en 2011), avec un pic de rémunération de 50 dirhams par action en 2018.

Mais une lecture plus attentive des performances de ce groupe de technologie associée à la finance devrait inviter à plus de prudence. Son ratio de cours sur bénéfice (PER), un indicateur qui permet de savoir au bout de combien de temps le bénéfice annuel de chaque action peut couvrir la valeur en bourse d’une entreprise, est actuellement de 35,8x, selon des estimations de la plateforme Capital IQ de S&P Global Ratings. Cela signifie qu’au niveau actuel des bénéfices, il faudra attendre 36 ans pour atteindre la valeur boursière.

Cette information est importante, car la valeur en bourse des sociétés est logiquement l’expression des perspectives de revenus que les investisseurs en attendent. Pour que cette attente ne soit pas longue, il faudrait que le bénéfice continue d’avoir une croissance vigoureuse. 

Tandis que l’action HPS a bondi de 1182% sur la Bourse de Casablanca depuis 2015, son bénéfice de l’exercice 2019 n’était en hausse que de 23,9% sur une période de cinq ans. Une performance en baisse, car le bénéfice de 2017 était en hausse de 31,7% sur la même base.

Enfin, personne ne peut prédire avec exactitude ce que deviendra le marché des systèmes de paiements dans les 30 prochaines années ni quel sera l’état de la concurrence. L’innovation dans le domaine est croissante et de nouveaux concurrents pourraient faire leur apparition. 

Dans cette logique, la valeur boursière de HPS n’est pas loin d’être surévaluée par rapport à son potentiel réel, et au regard des récentes tendances sur la vigueur de ses performances. Les vrais gagnants sont les actionnaires historiques qui dégagent actuellement une plus-value importante.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *