L’Egypte et l’Irak signent 15 accords pour renforcer leur coopération bilatérale
#Cooperation #EchangesMediterraneens #Irak #Politique #EGYPTE
Denys Bédarride
jeudi 5 novembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 5 Novembre 2020 à 11:30

Le Caire prévoit de mettre en œuvre des projets de développement dans le pays, en échange de pétrole. 

Le gouvernement égyptien a signé le 31 octobre 15 accords de coopération avec le gouvernement irakien. Ils couvrent les domaines de la formation judiciaire, des ressources en pétrole et en eau, de la bourse et de la protection de l’environnement. 

Ces accords concernent également la santé, la logistique maritime, le développement des routes et des ponts, le logement et la construction, l’organisation d’expositions, la lutte contre les subventions et le dumping, la coopération industrielle, la protection des consommateurs ainsi que les investissements.

Pour les autorités égyptiennes, l’objectif est surtout de dynamiser les investissements afin de profiter des opportunités économiques offertes par Bagdad dans les secteurs économique et commercial. D’après le Premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, le pays des pharaons prévoit d’accélérer la mise en œuvre de projets de développement en Iraq pour aider le pays à se reconstruire. Ces investissements devraient se faire en échange de pétrole, principale ressource naturelle de l’Irak.

« Aujourd’hui, nous apportons un message de solidarité et de félicitations à l’Irak qui a réussi grâce au courage et aux sacrifices de son peuple à triompher du terrorisme brutal et à surmonter ce danger mondial imminent qui menace tous les pays et toutes les sociétés du monde », a indiqué Mostafa Madbouly lors de la cérémonie de signature des accords avec son homologue irakien, Mustafa Al-Kadhimi.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *