Brouillon auto 46
#Banque #Collectivites #MAROC
Denys Bédarride
lundi 21 décembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 21 Décembre 2020 à 16:10

Dans l’optique de diversifier ses sources de financement à long terme, le Fonds d’équipement communal du Maroc a émis un emprunt obligataire d’un montant de 2 milliards de dirhams. L’opération a reçu le visa du régulateur du marché des capitaux. 

Le Fonds d’équipement communal (FEC) envisage de lever 2 milliards de dirhams, équivalant à 222,5 millions $ sur le marché obligataire. 

L’établissement marocain dédié au financement des collectivités territoriales a obtenu le visa du régulateur du marché des capitaux (AMMC) pour cette opération approuvée par son conseil d’administration. L’emprunt sera souscrit sur une période allant du 14 au 16 décembre 2020. 

Les titres, soit 20 000, d’une valeur nominale de 100 000 dirhams seront négociés de gré à gré (hors cote). L’emprunt est assorti d’une maturité de 15 ans.

La présente émission obligataire vise à financer l’activité de la FEC, à offrir à l’institution des moyens de diversifier ses sources de financement à long terme et de poursuivre l’optimisation de ses coûts de financement. 

Au 30 septembre 2020, les emprunts obligataires représentaient près de 36 % du volume global de l’endettement du Fonds d’équipement communal. La Banque a annoncé qu’elle accordera moins de prêts en 2020, en raison de la conjoncture actuelle.  

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *