L’Algérie se classe en tête des pays en matière d’exploration pétrolière en Afrique
#Actualite #AnalyseEconomique #Economie #Entreprises #Gaz #Hydrocarbures #Petrole #Sonatrach #Afrique #ALGERIE
Denys Bédarride
mercredi 27 avril 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 27 Avril 2022 à 06:00

Le groupe Sonatrach est classé en tête du classement dans la région arabe en matière d'exploration pétrolière, en réalisant trois nouvelles explorations lors du premier trimestre de 2022, et occupe la première place dans le classement annuel des "500 meilleures entreprises africaines", indique un communiqué du groupe.

L’Algérie est arrivée en tête des indices d’investissement en matière d’explorations pétrolière et gazière au niveau arabe durant le premier trimestre de 2022, indique un communiqué de l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) après la découverte par le groupe Sonatrach de trois explorations pétrolière.

La première découverte a eu lieu dans le bassin de Berkine à “Zemlet El Arbi”, avec des estimations initiales d’environ 140 millions de barils, tandis que la deuxième découverte à “l’ouest d’Oglet Naceur 2”, à Touggourt, suite à quoi le résultat positif de ce puits a permis une réévaluation des volumes à 961 millions de barils, avec un apport du puits de démarcation “à l’ouest d’Oglet Naceur 2 ” avec une capacité de 415 barils.

La troisième découverte a eu lieu dans la région d’El Ouabed dans la wilaya d’El Bayadh à travers le puits “Ouled Sidi Chikh 1”, produisant quelque 925 barils de pétrole par jour et 6456 mètres cubes de gaz/jour.

Le groupe Sonatrach est également arrivé en tête du classement annuel des “500 meilleures entreprises africaines “, réalisé par le magazine “Jeune Afrique” en 2022, en tant que première entreprise africaine, confirmant ainsi son leadership au niveau du continent africain.

Sonatrach a su maintenir son niveau de performance et surmonter les répercussions de la crise sanitaire sur l’économie internationale, réalisant en 2021 un chiffre d’affaires de 34,5 milliards USD, note la même source.

Le groupe Sonatrach a enregistré au cours de l’année 2021 une augmentation de la production de 5%, ainsi qu’une hausse de ses exportations de l’ordre de 18%.

Les importations ont connu, cependant, une baisse de 70%, en ce sens que Sonatrach n’a importé aucune quantité de carburant en 2021.

Source Algérie Presse Service

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.