Maroc : feu vert pour les exportaions d'agrumes vers les Etats Unis
#Agriculture #Agrume #Economie #Exportation #Fruits #MAROC
Agence Ecofin
dimanche 26 juin 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 26 Juin 2022 à 07:30

Sur la dernière décennie, le continent africain a renforcé sa place dans le commerce mondial des agrumes. Les principaux acteurs de cette dynamique ont été l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Maroc. 

Au Maroc, l’industrie des agrumes a le vent en poupe. Selon les données du ministère de l’Agriculture publiées le 15 juin, les exportations de fruits ont atteint 735 400 tonnes sur la période allant du 1er septembre 2021 au 13 juin dernier. Ce volume est en hausse de 42 % comparativement au résultat de l’année dernière à la même période.  

D’après les autorités, cette progression est tirée par toutes les catégories d’agrumes en dépit des conditions peu clémentes. Ainsi, les petits fruits (mandarines et citrons) ont vu leur stock grimper de 40 % d’une année sur l’autre en s’établissant à 628 600 tonnes alors que le segment des oranges a expédié 97 200 tonnes de fruits (+62 %).

Si la prouesse à l’export s’inscrit dans un contexte mondial d’incertitudes, les observateurs estiment que la filière pourrait écouler d’ici la fin de la campagne en août prochain, un volume de près de 800 000 tonnes, ce qui marquerait un nouveau record.

Dans le pays, l’industrie agrumicole compte pour 20 % des recettes d’exportation agricole et emploie 150 000 personnes. Le Royaume chérifien prévoit une récolte de 2,5 millions de tonnes d’agrumes en 2021/2022.  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.