Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 12
#Decideurs #Echanges #Economie #Entreprises #EchangesMediterraneens #EGYPTE #IRAN #ISRAEL #JORDANIE #LIBAN
Denys Bédarride
mercredi 26 août 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 26 Août 2020 à 07:42

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l’appui du Service Economique Régional de Beyrouth Ambassade de France au Liban avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

Zoom sur l’actualité en Egypte

D’après l’agence nationale des statistiques, le taux de chômage officiel est passé de 7,5% au deuxième trimestre de 2019 à 9,6% au terme du deuxième trimestre de 2020. Le nombre de chômeurs enregistrés à fin juin 2020 s’établit à 2,574M, soit une hausse de 22,9%. 

La Banque Centrale a émis le 17 août des Bons du Trésor à un an libellés en € pour 605 M€. L’offre des souscripteurs a été supérieure à la demande (x1,2) et l’opération s’est conclue à un taux d’intérêt de 1,443% contre 1,434% lors de la dernière opération en novembre

Le ministère de l’Approvisionnement prévoit une réévaluation du coût des sacs de farine subventionnée de 10% à 33% ainsi qu’une réduction du poids réglementaire des pains subventionnés de 18% (ramenés de 110g à 90g). 

Le ministère de l’Approvisionnement prévoit une réévaluation du coût des sacs de farine subventionnée de 10% à 33%. Pour rappel, les dépenses de subventions consacrées au pain subventionné inscrites au budget de l’Etat ont atteint 53 Mds LE (3,3 Mds$) pour 73M d’Egyptiens

Le ministère des Transports a annoncé l’augmentation des tarifs du #metro du #Caire de 40% à 66%. Les prix des tickets de métro sont désormais fixés de 5LE à 10LE selon la distance parcourue. C’est la quatrième augmentation depuis mars 2017.

Le ministère des Transports a annoncé l’augmentation des tarifs du Metro du Caire de 40% à 66%. Selon le Ministre, les dépenses annuelles de fonctionnement du métro sont de 8 Mds LE tandis que ses revenus sont de 4 Mds. 

Zoom sur l’actualité en Israël

Le Gouverneur de la Bank of Israel a revu ses prévisions de croissance à la hausse pour 2020 et anticipe désormais une croissance négative de 4,5%, contre 6% précédemment, sous réserve que la crise sanitaire ne se dégrade pas davantage.

Le Gouverneur de la Bank of Israel a revu ses prévisions de croissance à la hausse pour 2020 et anticipe désormais une croissance négative de 4,5%, contre 6% si la crise sanitaire ne se dégrade pas plus. Dans le cas contraire, la croissance négative sera de 7% en 2020.

Selon le Central Bureau of Statistics (CBS), le PIB s’est contracté de 28,7% au second semestre 2020 par rapport au premier, soit la chute la plus importante jamais constatée depuis la création d’Israël. 

Selon le CBS et contre toute attente, le montant moyen des loyers a progressé de 0,6% à TelAviv au second trimestre 2020.

Les milieux d’affaires ont accueilli très favorablement le projet de normalisation des relations avec les Emirats Arabes Unis, le complexe militaro-industriel israélien devant en être le principal bénéficiaire. L’ouverture de vols directs avec les Emirats est prévue. 

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 13

Zoom sur l’actualité en Jordanie

La Jordanie et l’Arabie Saoudite ont signé un protocole d’accord (MoU) dans le domaine de l’énergie, permettant d’interconnecter la capacité de réserve de production d’électricité entre les deux pays, utile en cas de pannes ou de coupures d’électricité. 

Selon la Banque Centrale, les réserves d’or et de devises jordaniennes ont atteint 17,2 Mds$ à la fin du mois de juillet 2020. Le volume en USD des réserves d’or a ainsi augmenté de 41,4% au cours des sept derniers mois.

Selon l’Association du #Transport Aérien International (IATA), les revenus du secteur aérien jordanien devraient baisser de plus d’1,1Md$ en août 2020. En temps normal, le transport aérien contribue à hauteur de 2,2Mds$ environ au PIB du Royaume. 

Zoom sur l’actualité au Liban

Face à l’augmentation rapide du nombre de cas de coronavirus, les Autorités ont décrété le 18 août un reconfinement du pays du 21 août au 7 septembre à l’exception des quartiers sinistrés par la double explosion au port de Beyrouth.

Face à l’augmentation rapide du nombre de cas de coronavirus, les Autorités ont décrété le 18 août un reconfinement du pays du 21 août au 7 septembre. L’aéroport international de Beyrouth reste cependant ouvert à 10% de ses capacités. 

Si le FMI tablait sur une contraction de l’activité à -12% en 2020 contre -13,8% pour le gouvernement, les dernières prévisions de l’Institute of international finance s’établissent désormais à -24% en prenant en compte l’impact de la catastrophe du 4 août.

D’après la Banque du Liban, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 30,693 Mds$ le 31 juillet à 29,983 Mds$ le 15 août. A titre de comparaison, ce montant s’établissait à 37,27 Mds le 31 décembre 2019.

Le déficit enregistré par la balance des paiements a été ramené de 5,391 Mds$ au cours du premier semestre 2019 à 2,486 Mds$ au cours du premier semestre 2020. Une tendance qui devrait s’amplifier d’ici la fin de l’année avec la baisse importante des importations

Le prix du panier d’aliments de survie minimum composé d’une ration de 6 kg de riz, 3,9 kg de boulgour, 1,5 kg de pâtes, 1,5 kg de haricots blancs, 1,5 kg de sucre, 0,9 litre d’huile de tournesol, 0,3 kg de sel et 1,2 kg de viande en conserve a augmenté de 158% en 8 mois

Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de Beyrouth a diminué de 73,3% entre les sept premiers mois de 2019 (5 030 000) et les sept premiers mois de 2020 (1 337 000). 

D’après l’Association des Importateurs de Voitures au Liban, les ventes de voitures neuves ont diminué de 71% entre les sept premiers mois de 2019 et les sept premiers mois de 2020, pour s’établir à 4 933 unités à la fin du mois de juillet. 

D’après le Ministère des Finances, le nombre (37 609) et le montant consolidé (7,18 Mds$) des transactions immobilières ont augmenté respectivement de 48,2% et de 137,5% entre les sept premiers mois de 2019 et les sept premiers mois de 2020. 

Le nombre (37 609) et le montant consolidé (7,18 Mds$) des transactions immobilières ont augmenté de 48,2% et de 137,5% entre 2019 et 2020. Cette tendance à la hausse en période de très forte récession économique et financière s’explique par la défiance des consommateurs

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 14

Zoom sur l’actualité en Iran

La Banque centrale a organisé, sur le marché interbancaire et avec le concours de sa société de courtage, une douzième séance d’émission de titres souverains par voie d’adjudication ouverte, à laquelle 4 banques ont participé.

Les investisseurs ont procédé à l’achat de 19,7 trillions IRR (86,4 M$) d’obligations gouvernementales se répartissant entre 11,1 trillions IRR (48,6 M$) d’obligations à un taux de rendement de 20%, 6,3 trillions IRR (27,6 M$) d’obligations à un taux de rendement de 21%.

D’après l’Agence internationale de l’énergie, la production de pétrole brut aurait été ramenée de 1,95 Mb/j à la fin du mois de juin à 1,90 à la fin du mois de juillet, enregistrant un nouveau point bas depuis 1986. 

Les exportations moyennes de petrole brute auraient été ramenées de 2,3 Mb/j en juillet 2018 à 200 000 b/j en juillet 2020, soit une baisse dans des propositions voisines de 91,3% en glissement annuel.

D’après l’OPEC, le prix moyen du baril de pétrole brut lourd serait passer de 36,26 au mois de juin à 43,3$ au mois de juillet. Sur les sept premiers mois de l’année 2020, il se serait établi à 39,35$/b en moyenne. 

La capacité de stockage en mer de pétrole brut aurait été ramenée de 35 navires à la fin du mois de juin à 34 navires à la fin juillet. Dans le même temps, le volume de pétrole brut stocké en mer aurait été ramené de 64 Mb à 63 Mb, soit une baisse voisine de 1,5%.

La Compagnie nationale pour la distribution des produits pétroliers (NIOPDC) a organisé sept nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 65 000 tonnes onshore ainsi que 885 000 barils offshore auraient été proposés à un prix moyen de 270$ la tonne et 43$ le baril.

Le Département de la Justice américain a annoncé la saisie de quatre navires faisant route vers le Venezuela, deux dans le Golfe d’Oman et deux près des côtes du Mozambique transportant 1 116 000 barils d’essence vendus par l’IRGC (Islamic Revolutionary Guard Corps).

D’après le Ministère d’Industrie, des Mines et du Commerce, la production d’acier brut serait passée de 8,683 M de tonnes à la fin des quatre premiers mois de 2019/2020 à 9,483 M de tonnes à la fin des quatre premiers mois de 2020/2021, soit une progression de 9,2% 

D’après le Ministère d’Industrie, des Mines et du Commerce, la production de fer spongieux serait passée de 9,468 M de tonnes à 10,581 M de tonnes soit une augmentation de 12% en glissement annuel.

Depuis le 15 août, IranAir dessert à nouveau la ville de Vienne en Autriche à raison d’un vol par semaine, le samedi. 

Suspendue en 2001, la desserte de la ville de Madrid en Espagne par IranAir va reprendre à compter de début septembre, à raison d’un vol par semaine, le mercredi. Pour mémoire, Mahan Airlines a suspendu sa desserte vers Barcelone début avril 2020.

Source Ambassade de France au Liban, Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *