Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 20
#Decideurs #Economie #Electricite #Emploi #Energie #Finance #Industrie #EGYPTE #IRAN #ISRAEL #JORDANIE #LIBAN #PALESTINE
Denys Bédarride
mardi 15 septembre 2020 Dernière mise à jour le Mardi 15 Septembre 2020 à 11:28

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l’appui du Service Economique Régional de Beyrouth Ambassade de France au Liban avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

L’actualité économique de l’Egypte

Le nombre de cas de Covid 19 a officiellement dépassé la barre des 100 000 cas depuis le début de la pandémie dont 21 000 cas actifs et 5 541 décès. 175 nouveaux cas ont été recensés le 9 septembre. Les mesures de restrictions sanitaires ont été levées en juillet.

Calculée en glissement annuel, l’inflation urbaine s’établissait à 3,4% fin août contre 4,2% à la fin du mois de juillet. Calculée en moyenne sur les huit premiers mois de l’année calendaire, elle a été ramenée de 11,7% en 2019 à 5,2% en 2020.

Le montant des avoirs extérieurs nets détenus par la Banque Centrale a été ramené de 45 Mds$, soit 7,6 mois d’importations de biens et services fin août 2019 à 38,4 Mds$, soit 7,6 mois d’importations de biens et services à la fin du mois d’août 2020.

L’encours des dépôts en devises étrangères détenus par le secteur bancaire a été ramené de 708,6 Mds LE (44,9 Mds$) en juillet 2019 à 657,2 Mds LE (41,7 Mds$) en juillet 2020 soit une baisse de 7%. Il enregistre une baisse de -1,4% pour la première fois depuis mars 2020

Selon S&P Global Ratings, le ratio de créances douteuses du secteur bancaire égyptien pourrait passer de 4,2% des prêts bruts en juin 2019 à 7,1% des prêts bruts en juin 2021 suite au risque de crédit induit par l’impact du COVID19 sur l’activité économique.

Les autorités ont annoncé la création pour le premier semestre 2021 d’un marché boursier des denrées alimentaires qui permettra d’échanger du blé, de l’huile, du sucre et du riz soit les 4 produits dont les prix étaient traditionnellement administrés par le système public

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 21

L’actualité économique d’Israël

Le déficit budgétaire s’est élevé à 87,5Mds NIS (25 Mds$) au cours des 8 premiers mois de 2020 contre un déficit de 29,2 Mds de Nis (8,3 Mds$) au cours des 8 premiers mois de 2019. Annuellement, le déficit public israélien atteint 8,1% du PIB contre 3,1% fin février.

Le montant des réserves de change de la Banque d’Israël est passé de 119,8 Mds$ à la fin du mois d’août 2019 (31,9% du PIB) à 161,7 Mds$ (40,6% du PIB) à la fin du mois de juin 2020, soit un plus haut historique.

D’après le Bureau Central des Statistiques, le salaire moyen s’est élevé à 12 073 NIS (en prix courants) en juin 2020, en hausse de 8,3% par rapport à la même période en 2019. 

Selon le Bureau Central des Statistiques, le nombre de touristes a été ramené de 2,89M au cours des huit premiers mois de 2019 à 0,77M au cours des huit premiers mois de 2020, soit une diminution de 73,4%. 

L’actualité économique de la Jordanie

Selon le Département des Statistiques, le taux de chômage a atteint 23% à la fin du mois de juillet, contre 19,2% à la même période en 2019. Le chômage parmi les diplômés du secondaire et plus s’élève à 51,6%.

Une mission du FMI procédera virtuellement à la première révision de son Mécanisme élargi de crédit (Extended Fund Facility) de 1,3 Md$ avec la Jordanie à la fin du mois de septembre 2020.

Le Gouvernement a annoncé la réintroduction du service militaire obligatoire d’un an pour les hommes sans emploi de 25 à 29 ans afin de lutter contre le chômage et en faveur de l’insertion professionnelle.

Le Gouvernement va réintroduire le service militaire obligatoire d’1 an pour les hommes sans emploi de 25 à 29 ans. Il comprendra une phase de formation militaire ainsi qu’une phase de formation professionnelle en entreprise et un salaire mensuel de 100 JOD (118$). 

Immobilier : Selon le Département des Terres et du foncier, le volume de transactions immobilières a atteint 2,64 Mds$ sur les 8 premiers mois de l’année, enregistrant une baisse de 33% par rapport à la même période en 2019.

Selon le Jordan Strategy Forum, les recettes touristiques sont passées de 2,6 Mds$ à la fin du mois de juin 2019 à 1,1 Md$ à la fin du mois de juin 2020, enregistrant une importante baisse de 57,7%. Le nombre de touristes a reculé de 59,1% dans le même temps.

Selon le Jordan Strategy Forum, les recettes touristiques sont passées de 2,6 Mds$ à la fin juin 2019 à 1,1 Md$ à la fin juin 2020 soit une baisse de 57,7%. Le nombre de touristes a reculé de 59,1% et 46% des employés du secteur devraient perdre leur emploi cette année.

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 22

L’actualité économique du Liban

L’Office of Foreign Assets Control du Département du Trésor américain a inscrit sur la liste des Specially-Designated Nationals Youssef Fenianos, ancien ministre des Travaux Publiques, chrétien maronite et Ali Hassan Khalil, ancien ministre et actuellement député, chiite

La croissance en volume de l’indicateur synthétique (Coincident Indicator) de la Banque du Liban, construit autour de 8 indicateurs, a été négative à hauteur de -33,4% entre les six premiers mois de l’année 2019 et les six premiers mois de l’année 2020.

D’après la Banque du Liban, le déficit enregistré par la balance des paiements est passé de 5,318 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2019 à 5,533 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2020. Une tendance qui devrait se confirmer d’ici la fin de l’année

Industrie : D’après les Banque du Liban (BdL), les livraisons de ciment ont diminué de 52% entre les six premiers mois de l’année 2019 et les six premiers mois de l’année 2020. 

Electricité : D’après la Banque du Liban, la production d’électricité a été ramenée de 7,112 M de kWh au cours du premier semestre 2019 à 6,066 M de kWh au cours du premier semestre 2020, soit une baisse de 14,7% sur un an.

Trafic aérien : Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de Beyrouth a diminué de 75% entre les huit premiers mois de l’année 2019 (6 222 002) et les huit premiers mois de l’année 2020 (1 557 273).

L’actualité économique de la Palestine

D’après le Palestinian Central Bureau of Statistics, le taux de chômage dans les Territoires Palestiniens s’établirait à 27% de la population active au second trimestre 2020 (15 % en Cisjordanie et 49 % à Gaza), en hausse de 1% par rapport au deuxième trimestre 2019.

Le taux de chômage dans les Territoires Palestiniens s’établirait à 27% de la population active au second trimestre 2020 (15 % en Cisjordanie et 49 % à Gaza). Cette stabilité relative du taux de chômage s’explique dans le contexte de la crise sanitaire en cours.

34 % des salariés du secteur privé touchent un salaire inférieur au salaire minimum (1 450 NIS, soit 360 €), contre 30 % en 2019. Le marché du travail palestinien reste défavorable aux femmes, leur taux de chômage s’élevant à 41%, contre 23% pour les hommes.

Le Ministère des Finances et le PCBS ont publié les chiffres définitifs de l’exécution budgétaire pour 2019. Le total des dépenses publiques brutes a atteint 4,812 Mds$, soit une hausse de 3,5% par rapport à 2018. 

Les recettes s’établissent à 4,427 Mds$, en baisse de 0,6% comparé à 2018. L’aide internationale, qui a représenté 11,8 % des recettes du gouvernement en 2019, a sensiblement diminué, passant de 673,9 M$ en 2018 à 520,6 M$ en 2019, soit une baisse de 22,8%

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 23

L’actualité économique de l’Iran

D’après le Groupe de travail sur les effets économiques nationaux de la Covid19, 850 000 nouvelles personnes seraient à la recherche d’un emploi depuis mars 2020. Pour mémoire, la population active s’élevait à 22 962 647 personnes à la fin du premier trimestre de 2020/2021

Le Guide suprême a autorisé un prélèvement sur le Fonds de développement national s’élevant à 1% des réserves en devises afin d’abonder le Fonds de stabilisation des marchés de capitaux créé en 2015 pour prévenir l’émergence de risques systémiques sur les marchés financiers

Le cours de l’indice de référence du marché actions du Tehran Stock Exchange (TEDPIX) a perdu 19,3% de sa valeur en glissement mensuel au 10 septembre 2020, s’établissant à 1 570 010 points.

La parité rial/dollar a atteint un nouveau plus haut sur le marché libre, s’établissant à 1 $ = 257 300 IRR à la clôture le 9 septembre 2020, en hausse de 5% en glissement hebdomadaire. Mesurée en glissement annuel, la parité rial / dollar s’inscrit en hausse de 119,9%.

La Compagnie pour la distribution des produits pétroliers a organisé neuf nouvelles sessions de vente d’essence via la Bourse de l’énergie IRENEX. 60 000 tonnes «onshore» ainsi que 2 151 000 barils «offshore» ont été proposés à un prix de 260,75$ la tonne et 37,41$ le baril

La Compagnie pour la distribution des produits pétroliers a organisé 9 nouvelles sessions de vente d’essence via la Bourse de l’énergie IRENEX.  6 lots pour un total de 35 000 tonnes «onshore» auraient été vendus à un prix unitaire de 252 $ pour un montant total de 8,8 M $.

D’après l’Iran Airports Company, le trafic passagers des aéroports aurait été ramené de 44,7 M de personnes à la fin des quatre premiers mois de 2019/2020 à 6,6 M personnes à la fin des quatre premiers mois de 2020/2021, soit une baisse voisine de 85% en glissement annuel.

D’après l’Iran Airports Company, le trafic passagers des aéroports aurait été ramené de 44,7 M de personnes à la fin des quatre premiers mois de 2019/2020 à 6,6 M personnes à la fin des quatre premiers mois de 2020/2021. Le fret aérien a diminué de 59% à 51,3 tonnes. 

Source Ambassade de France au Liban avec le Service Economique Régional de Beyrouth et le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *