#Decideurs #Economie #Petrole #VieDesEntreprises #LIBYE
Denys Bédarride
lundi 16 novembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 16 Novembre 2020 à 12:24

Selon l’agence Bloomberg, Mustapha Sanallah, le PDG de la National Oil Corporation (NOC), a annoncé une augmentation à 800 000 barils par jour (bpj) au 31 octobre de la production de pétrole brut, espérant qu’elle atteigne les 1,3 million début 2021. 

La production du champ de Sharara a notamment atteint 185 000 bpj et pourrait atteindre les 250 000. Le champ d’al-Samah (zone de Wahat, Cyrénaïque) reprend également sa production après une interruption de 10 mois. 


Le PDG de la NOC a également inauguré le 6 novembre le champ pétrolier de Sinoun (ouest du pays) opéré par sa filiale l’Arabian Gulf Oil Company (AGOCO, basée à Benghazi), premier champ développé depuis la révolution de 2011. 

Il est prévu qu’il produise 10 000 bpj dans sa phase initiale et 50 000 bpj dans sa phase de plein rendement. En parallèle, le 5 novembre, la raffinerie de Zawiya (la seule à l’ouest) annonçait la reprise des activités de production de dérivés du pétrole (gaz de cuisine, benzène, naphta…) et d’exportation de pétrole brut à travers son port.


Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *