Tunisie : Les compagnies tunisiennes de leasing continuent de souffrir en raison de la crise sanitaire
#Banque #Economie #Entreprises #TUNISIE
Denys Bédarride
jeudi 19 novembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 19 Novembre 2020 à 15:57

L’avènement de la crise sanitaire de la covid-19 assombrit les perspectives de rentabilité du secteur de leasing en 2020, selon une récente étude de l’intermédiaire en bourse Tunisie Valeurs. Le gel de l’activité économique pèsera sur les résultats des 7 compagnies de crédit-bail cotées.

Alors que 2019 a été une année particulièrement éprouvante pour les compagnies tunisiennes de leasing, 2020 sera encore plus difficile pour les 7 établissements de crédit-bail cotés en bourse, prévient l’intermédiaire en bourse Tunisie Valeurs

Dans une étude de novembre 2020, Tunisie Valeurs estime que l’environnement marqué par l’avènement de la crise sanitaire liée à la covid-19 devrait peser lourdement sur la rentabilité des leaseurs. « Nous prévoyons en 2020, un résultat net sectoriel (hors éléments exceptionnels) déficitaire de -1,2 million de dinars tunisiens », fait savoir la firme.

Selon Tunisie Valeurs, le durcissement de l’environnement opérationnel, le gel de l’activité économique au cours de l’année seront de nature à accentuer la pression sur la trésorerie des compagnies de leasing, détériorer la qualité du portefeuille du secteur et générer une flambée du coût du risque. 

Face à cette situation, l’intermédiaire en bourse et gestionnaire d’actifs tunisien recommande aux leaseurs d’explorer des pistes de diversification de leurs activités, ce pour assurer leur pérennité.

En 2019, la rentabilité n’était pas au rendez-vous pour les compagnies de crédit-bail. « Les leaseurs ont dû composer avec un environnement hostile caractérisé par un investissement en berne, un assèchement de la liquidité et un affaissement des marges », indique Tunisie Valeurs qui poursuit : « la masse bénéficiaire du secteur a chuté de 41% à 25 millions de dinars par rapport à 2018 et la rentabilité financière du secteur s’est rétractée de deux points de taux à 7,6% sur 2019 ».

Seule la Compagnie internationale de leasing a pu réaliser une croissance de 9 % de son résultat net. Tous les 6 autres établissements ont vu leurs bénéfices fondre ou leur déficit se creuser.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *