Tunisie : Exportations, importations, quelle est la situation commerciale du pays ?
#Economie #Finance #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 25 novembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Novembre 2020 à 12:51

La Commission des finances de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a approuvé la nouvelle version du projet de loi de finances complémentaire (LFC) pour l’année 2020 qui prévoit désormais un déficit budgétaire de 11,4%.

La nouvelle version a été adoptée le 18 novembre 2020 avec 11 voix pour et une seule voix contre (sur 22 membres). Dans la foulée de l’audition du gouverneur de la Banque Centrale (BCT) par la commission des Finances, le gouvernement avait retiré le projet initial de LFC et avait été invité à présenter une nouvelle version intégrant une réduction des dépenses et, in fine, du déficit public. 

La nouvelle version a été déposée à l’ARP le 14 novembre 2020, et prévoit désormais un déficit budgétaire de 11,4% contre 13,4% dans la première version. Pour rappel, la Loi de finance initiale (LFI) en début d’année ne prévoyait qu’un déficit de 3%. Le budget total a été ramené de 51,7 à 49,7 Mds TND, le besoin de financement par emprunt de 21,7 à 19,5 Mds TND. 

Pour le couvrir, le recours à l’endettement domestique a été ramené de 14,2 à 11,9 Mds TND, bien au-delà cependant des 2,4 Mds TND prévus dans la LFI, alors que le recours à l’endettement extérieur a été porté de 6,3 à 7,4 Mds TND. 

L’encours de dette publique atteindrait ainsi 87,9% du PIB en 2020.

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *