L’Egypte veut faciliter l’accès des fermiers aux systèmes solaires d’irrigation
#Agriculture #Banque #EGYPTE
Denys Bédarride
jeudi 26 novembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 26 Novembre 2020 à 16:14

La Banque agricole s’est associée à la Société financière internationale pour mettre en place des produits financiers permettant aux agriculteurs de se doter de pompes d’irrigation solaires. La concrétisation du projet permettra aux exploitants agricoles d’économiser 875 millions $ par an.

La Société Financière Internationale (SFI) s’est associée avec la Banque égyptienne agricole (ABE) pour faciliter l’accès des fermiers aux systèmes solaires d’irrigation. 

Selon la SFI, le recours à ces systèmes d’irrigation permettra aux agriculteurs d’économiser 875 millions $ qui auraient été utilisés en frais d’acquisition de diesel, tout en aidant à la réduction des émissions du pays.

ABE dessert 4 millions de fermiers environ en Egypte, et est l’une des plus grandes banques du pays. Grâce à ce partenariat, elle renforcera ses capacités et mettra en place des produits financiers adaptés à cet objectif. 

« Etendre l’usage des technologies solaires aux fermiers fait partie de notre stratégie qui consiste à appuyer l’agriculture et le développement rural en Egypte. Cela contribuera également à l’atteinte de la stratégie nationale à l’horizon 2030 qui est d’encourager les investissements agricoles et de rationaliser l’usage des ressources énergétiques dans le secteur », a affirmé le vice-président de l’ABE, Sami Abdel Sadek.

Source agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *