L’Egypte et la République démocratique du Congo veulent renforcer leur coopération dans les Technologies de la communication et de l'information 1
#Afrique #NouvellesTechnologies #Technologie #Telecommunication #EGYPTE
Denys Bédarride
lundi 30 novembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 30 Novembre 2020 à 13:56

Développer les compétences, transférer de la technologie ou encore partager son expertise technologique sont quelques-uns des points sur lesquels l’Egypte envisage de coopérer avec la République démocratique du Congo. Les ministres des TIC des deux pays ont échangé sur la question le 25 novembre 2020.

Le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’information, Amr Talaat, s’est entretenu avec son homologue de la République démocratique du Congo, Augustin Kibassa Maliba, le 25 novembre 2020. Les échanges ont porté sur le renforcement de la coopération entre les deux pays dans certains segments liés aux TIC.

Au cours de la rencontre, qui s’est tenue en marge de la 24e édition du Cairo ICT Forum 2020 (le salon international des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication pour le Moyen-Orient et l’Afrique, qu’a abrité Le Caire du 22 au 25 novembre), Amr Talaat a indiqué que la coopération entre les deux pays pourrait intégrer entre autres le renforcement des capacités, le développement des infrastructures, le transfert de technologies, l’apport d’expertise.

Le ministre égyptien a souligné l’importance d’accélérer la réalisation de la transformation numérique dans les deux pays au regard des nombreuses opportunités économiques qu’elle offre.

La RDC veut bénéficier de l’expertise égyptienne dans les TIC, surtout en matière de transformation numérique. Dans le cadre du programme « Egypte Numérique », plusieurs projets relatifs au développement de la connectivité, l’e-gouvernement, l’inclusion financière, le développement des compétences, l’innovation et l’entrepreneuriat y sont actuellement en cours.  

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *