Maroc : Les USA imposeront des droits provisoires sur les importations d’engrais phosphatés d’origine marocaine
#EtatsUnis #Exportation #Importation #MAROC
Denys Bédarride
lundi 30 novembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 30 Novembre 2020 à 12:46

Cette mesure intervient après le lancement d’une investigation suite à des allégations de concurrence inéquitable de la part des opérateurs du Royaume comme l’OCP. 

Le Département américain du commerce a annoncé qu’il comptait frapper d’un droit provisoire de 23,46 %, les importations d’engrais phosphatés depuis le Maroc. 

Cette démarche rapportée par Reuters, fait suite à une enquête lancée en juillet dernier après des requêtes déposées par l’entreprise américaine d’engrais Mosaic Co, leader mondial des concentrés de phosphate.

Les nouveaux tarifs douaniers ciblent aussi bien l’Office chérifien des Phosphates (OCP) que les autres producteurs/exportateurs d’engrais phosphatés du Royaume. Le Département américain qui a lancé des enquêtes sur de présumées « subventions illégales » accordées à l’industrie marocaine, devrait rendre sa décision finale le 8 février prochain.

Celle-ci sera suivie par le verdict final de la Commission américaine du commerce international (ITC), le 25 mars prochain avec la publication d’une ordonnance prévue pour le 1er avril qui devrait mieux éclairer les différentes parties.

L’annonce du Département américain du commerce devrait encore plus envenimer les relations entre l’OCP et les autorités du pays de l’Oncle Sam. Plus tôt en juillet dernier, l’entreprise a fait planer la menace d’une suspension de ses exportations vers le marché américain en cas d’imposition de droits compensateurs.      

En 2019, les USA ont importé 2 millions de tonnes d’engrais phosphatés du Maroc pour une valeur de 729 millions $.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *