Le Maroc est le 3e exportateur africain d’avocats derrière le Kenya et l’Afrique du Sud
#Agriculture #Exportation #MAROC #Rabat
Denys Bédarride
mardi 8 décembre 2020 Dernière mise à jour le Mardi 8 Décembre 2020 à 09:31

Au Maroc, la culture de l’avocat a le vent en poupe dans la région Rabat-Salé-Kénitra. Aussi bien à l’export que dans la production, la zone s’est affirmée en 2019/2020 comme la principale contributrice au stock national. 

Au Maroc, l’avocat est très populaire auprès des agriculteurs dans la région Rabat-Salé-Kénitra. En effet, selon les données rapportées par Medias24, les expéditions du fruit à partir de la région ont atteint 16 250 tonnes en 2019/2020, soit près de la moitié du volume national. Ce stock marque en outre une hausse de près de 163 % par rapport à la campagne précédente.

Parallèlement, du côté de la production, l’engouement des exploitants pour la culture du fruit ne se dément pas. Concentrant 85 % de la superficie plantée sur le territoire national, la région Rabat-Salé-Kénitra a produit plus de 55 000 tonnes d’avocats en 2019/2020.

Si ce volume reste déjà considérable par rapport à l’année précédente (+37 %), il pourrait encore augmenter de 8 % pour atteindre 60 000 tonnes en 2020/2021 à partir de la mise en production de 3 500 hectares.  

Globalement, il faut noter que la progression de la filière avocat dans la région est attribuable aux efforts entrepris dans le cadre du « Plan Maroc Vert » (PMV) pour la fourniture en plants de qualité, la promotion des fruits dans l’UE qui absorbe la quasi-totalité des exportations et les subventions publiques accordées aux exploitants. 

Par ailleurs, d’après plusieurs observateurs, la filière devrait encore poursuivre son développement dans les prochaines années avec l’intérêt grandissant des producteurs pour la culture du fruit qui est rentable et nécessite moins d’entretien alors que la demande reste vigoureuse sur le marché international.

Pour rappel, le Maroc est le 3e exportateur africain d’avocats derrière le Kenya et l’Afrique du Sud.  

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *