#VieDesEntreprises #EGYPTE
Denys Bédarride
jeudi 10 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Décembre 2020 à 18:46

Centamin veut en finir avec les difficultés rencontrées ces dernières années pour atteindre ses objectifs à Sukari en Egypte. Grâce à l’élaboration d’un plan minier dévoilé le 2 décembre, la société vise une production croissante sur les trois prochaines années, de 400 000 onces d’or jusqu’à 480 000. 

La compagnie minière Centamin a annoncé le 2 décembre ses plans visant à maintenir une production stable à Sukari sur les trois prochaines années. Selon l’analyse faite par l’Agence Ecofin du plan minier publié par la société, la mine d’or égyptienne devrait livrer entre 2021 et 2023, une moyenne annuelle de 427 000 à 457 000 onces d’or.

« Aujourd’hui, nous exposons comment nous allons libérer le potentiel de Centamin. Nous avons déjà renforcé le Conseil d’administration et la direction alors que nous nous lançons dans un programme visant à optimiser Sukari et à faire en sorte qu’elle reste à long terme l’une des principales mines d’or à faible coût du monde », a expliqué Martin Horgan, PDG de la compagnie.

Dans le détail, apprend-on, Centamin veut produire 400 000 à 430 000 onces en 2021. Elle vise l’amélioration de ces résultats l’année suivante, avec une production d’or comprise entre 430 000 et 460 000 onces pour 2022, puis enfin le pic de la production en 2023, avec la livraison attendue de 450 000 à 480 000 onces. Enfin, Centamin veut maintenir, dès 2024, une production annuelle comprise entre 450 000 et 500 000 onces.

Si ces prévisions sont susceptibles de modifications en raison d’une seconde évaluation qui sera annoncée fin 2021, elles contrastent déjà avec les performances en demi-teinte enregistrées ces deux dernières années.  

Centamin a en effet eu des difficultés à atteindre ses objectifs en 2019 avec une production de 480 529 onces, en deçà de ses prévisions de 490 000 à 520 000 onces d’or. Alors qu’elle visait 510 à 525 000 onces cette année, la société a déjà ramené son objectif annuel dans la fourchette de 445 000 à 455 000 onces, suite au mouvement de terrain survenu début octobre à la mine. 

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *