#Energie #EnergiesRenouvelables #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
mercredi 16 décembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Décembre 2020 à 10:51

Soluna Technologies et AM Wind construiront une centrale éolienne de 900 MW à Dakhla afin d’alimenter des centres de données dédiés à la fourniture de capacités de calcul aux réseaux mondiaux de la blockchain. Le projet entrera dans sa phase de construction mi-2021.

Au Maroc, Soluna Technologies et AM WIND prévoient de construire une centrale éolienne de 900 MW à Dakhla. L’infrastructure alimentera les serveurs devant fournir des capacités de calculs aux réseaux mondiaux de la blockchain. Le programme dénommé « Harmattan » verra la construction de la centrale se faire en six ans.

« Au cours des trois dernières années, Soluna a réalisé des études et des recherches sur la faisabilité technique de la centrale éolienne. Ces différentes étapes ont nécessité un investissement global de 10 millions $. Après l’achèvement des études environnementales, nous entamerons les activités de financement et de pré-construction à la mi-2021 », a affirmé John Belizaire le PDG de Soluna Technologies.

Le projet a également obtenu l’aval du ministère de l’Energie pour la mise en place de la centrale à des fins d’autoconsommation. Les travaux coûteront environ 2,5 milliards $.

L’adoption de la blockchain dans la finance mondiale est en effet croissante et de grandes institutions telles que JP Morgan Chase, PayPal, Goldman Sachs, Square, CME et Intercontinental Exchange l’ont déjà adopté.

Le projet de centre de données est porté par le capital investisseur Brookstones Partners et sera mis en œuvre par Soluna.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *