Brouillon auto 52
#Economie #FMI #EGYPTE
Denys Bédarride
mardi 22 décembre 2020 Dernière mise à jour le Mardi 22 Décembre 2020 à 13:33

Alors qu’elle sort à peine d’une série de réformes strictes qui lui ont permis de remettre son économie sur les rails, l’Egypte a dû se tourner à nouveau vers le FMI pour lutter contre la covid-19. Un accord de confirmation a été signé à cet effet.

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le décaissement de 1,6 milliard $ en faveur de l’Egypte. C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié le 18 décembre 2020.

Il s’agit d’une nouvelle tranche du financement accordé dans le cadre d’un accord de confirmation de 5,2 milliards $, approuvé le 26 juin dernier par l’institution de Bretton Woods en faveur du Caire. 

S’étalant sur 12 mois, il a pour objectif de soutenir le programme de réformes économiques du gouvernement égyptien pendant la crise de covid-19. Cette dernière a perturbé l’économie du pays des pharaons à peine sortie d’une crise qui l’a obligé à adopter une série de réformes très strictes sous l’égide du FMI.

« Les autorités égyptiennes ont bien géré la pandémie et les perturbations de l’activité économique qui y sont liées. Les mesures proactives prises pour répondre aux besoins sanitaires et sociaux et pour soutenir les secteurs les plus directement touchés par la crise ont contribué à atténuer l’impact économique et humain », a déclaré Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe du FMI. 

« Le programme de réformes structurelles du gouvernement est suffisamment ambitieux. Il est essentiel de le poursuivre pour favoriser une croissance plus forte, plus verte et plus inclusive, tirée par le secteur privé », a-t-elle ajouté.

Avec ce nouveau décaissement, l’Egypte aura bénéficié au total de 3,6 milliards $ dans le cadre de l’accord de confirmation. D’après les projections du FMI, elle va figurer parmi les rares pays dont le taux de croissance est positif cette année.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *