Maroc : Asphyxiée par la crise sanitaire, Royal Air Maroc a activé un plan de restructuration important
#Transport #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
jeudi 24 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Décembre 2020 à 09:29

Ce Plan s’articule autour de trois défis : la réduction de la flotte, la compression des effectifs et la réorganisation du réseau de dessertes avec la suppression de plusieurs routes.

Royal Air Maroc (RAM) va se séparer de ses six Boeing 737-700, un appel d’offres international pour la vente interviendra d’ici peu. L’information a été dévoilée par son PDG Abdelhamid Addou (photo), mercredi 9 décembre dans les colonnes de 360.

Ces appareils, dont l’âge varie entre 14,8 et 21,8 ans, font partie des plus vieux avions de la flotte du transporteur. Selon le PDG, leur vente était initialement prévue dans 2 ans. Mais entretemps, la pandémie de Covid-19 est passée par là et a entraîné des difficultés financières considérables.

Au total, RAM devrait vendre ou louer une vingtaine d’avions, sur les 59 que compte sa flotte, dans le cadre de son plan de restructuration en cours. « Il ne s’agit pas de brader ces actifs. D’un côté, nous ne savons pas comment la demande mondiale du trafic aérien va reprendre et évoluer. De l’autre, le marché mondial des avions est saturé, dans la mesure où beaucoup de grandes compagnies, comme Lufthansa, ont cédé des centaines d’avions », précise Abdelhamid Addou.

Ce plan de sauvetage prévoit également le retranchement de près de 900 salariés, dont 150 pilotes, soit environ 30% des effectifs. Il est aussi prévu la compression du réseau, avec la suppression de plusieurs lignes en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique. L’application de toutes ses mesures de restructuration est suivie de près par un comité de pilotage créé pour la circonstance.

RAM restera dans le rouge cette année. La direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP) projette une baisse de 56% de son chiffre d’affaires à 6,63 milliards de dirhams (614 millions d’euros) et un résultat net déficitaire de 3,73 milliards de dirhams pour l’exercice 2020, la crise de Covid-19 ayant eu un impact sévère sur ses opérations

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *