Brouillon auto 34
#Budget #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 11 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 11 Janvier 2021 à 10:51

L’exécution du budget à fin octobre fait état d’une baisse des ressources propres de 7,7% sur un an, d’une hausse des dépenses de 1,5% et d’un creusement du déficit de 3,7 à 6,6 Mds TND – 1,1 à 2 Mds d’€. 

La baisse des ressources propres (-7,7% à 24,1 Mds TND – 7,3 Mds d’€) provient essentiellement de celle des recettes de TVA (-12,0% à 5,7 Mds TND – 1,7 Md d’€) et de l’impôt sur les sociétés (-21,7% à 2,4 Mds TND – 730 M d’€), en lien avec l’impact de la crise du covid-19 sur l’activité économique. 

En parallèle, les dépenses publiques hors service de la dette ont légèrement augmenté (+1,5% à 26,9 Mds TND – 8,2 Mds d’€). 

La baisse des dépenses d’investissements (-10,7% à 4,1 Mds TND – 1,3 Md EUR) et d’interventions et transferts (-39,6% à 3,4 Mds TND – 1 Md EUR –, notamment grâce à la baisse des subventions aux carburants de -62,9% à 780 M TND – 240 M EUR) n’a pas permis de compenser l’accroissement de la masse salariale (+12,8% à 15,8 Mds TND – 4,8 Mds EUR –, soit 77% des dépenses de fonctionnement et 59% des dépenses totales hors service de la dette) et des prêts (+92,6% à 2,4 Mds TND – 730 M EUR). 

A noter que les ressources d’emprunt, satisfaisant le besoin de financement sur les 10 premiers mois de 2020 ont progressé de +17,3% à 10,2 Mds TND – 3,1 Mds d’€

Il s’agit pour 45% d’emprunts extérieurs auprès des bailleurs et pour 55% d’emprunts domestiques. Enfin, l’encours de la dette fin octobre 2020 s’élevait à 90,3 Mds TND – 27,4 Mds d’€ – et était essentiellement de la dette extérieure (67%).

Le taux d’inflation en décembre de 2020 s’est stabilisé à +4,9% sur un an. Le taux d’inflation moyen sur l’année 2020 s’élevait à +5,6%, contre +6,7% en 2019.

Selon les dernières données de l’Institut National de la Statistique (INS), le taux d’inflation en Tunisie s’est stabilisé à +4,9% en novembre puis en décembre 2020 en glissement annuel. L’inflation sous-jacente « hors produits alimentaires et énergie » s’est également établie au même niveau qu’en novembre à +5,9%. 

La légère accélération de la hausse des prix des restaurants et hôtels (+9,9% en décembre 2020, après +9,4% en novembre 2020) et des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+4,4% en décembre, après +4,3% en novembre) a été compensée par la décélération des prix des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (+5,0% en décembre, après +5,5%). 

L’inflation a globalement suivi, hormis un rebond au printemps, une tendance baissière depuis début 2020, passant de +5,9% en janvier à +6,3% durant le confinement sanitaire, avant de redescendre à +5,4% entre août et octobre. 

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *