Tunisie : Orange Fab Tunisie accélère les start-up en leur offrant un accompagnement et du mentorat sur mesure
#Cooperation #Decideurs #Economie #Institutions #EGYPTE #IRAK #IRAN #ISRAEL #JORDANIE #LIBAN #PALESTINE
Denys Bédarride
lundi 11 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 11 Janvier 2021 à 17:26

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine, réalisé avec l’appui de l’ambassade de France au Liban et avec le concours des services économiques dans la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel-Aviv).

L’actualité économique en Égypte

Le Purchasing Managers’ Index (PMI), qui mesure les performances du secteur manufacturier s’est établi à 48,2 au mois de décembre 2020. L’indice indique une contraction de l’activité pour la première fois depuis trois mois.

Le Purchasing Managers’ Index (PMI), qui mesure les performances du secteur manufacturier s’est établi à 48,2 au mois de décembre 2020. Calculé en moyenne sur l’année, l’indice PMI de l’Egypte a été ramené de 49,1 en 2019 à 46 en 2020.

Le montant net des avoirs extérieurs détenus par la Banque Centrale a été ramené de 45,42 Mds$ (soit 7,8 mois d’importations de biens et services) fin décembre 2019 à 40,06 Mds$ (soit 6,9 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de décembre 2020.

L’indice EGX30 (qui regroupe les 30 capitalisations les plus importantes de la Bourse du Caire) a clôturé le 31 décembre à 10 845 points, en hausse de 1,5% sur la semaine écoulée, mais en baisse de 0,9% sur l’ensemble du mois. 

L’indice EGX30 a clôturé le 31 décembre à 10 845 points, en hausse de 1,5% sur la semaine mais en baisse de 0,9% sur l’ensemble du mois. L’indice a perdu 22,3% au terme de l’année 2020 contre +7,5% en 2019, soit le pire résultat de l’Afrique du Nord et Moyen-Orient.

Le nombre d’entrées touristiques enregistrées en Egypte a été ramené de 13 millions en 2019 à 3,6 millions en 2020 dont 2,5 millions entre janvier et février avant l’interruption des vols commerciaux soit une baisse de 72%. Les recettes touristiques ont chuté de 67%. 

La Banque Centrale a prolongé jusqu’au 30 juin 2021 son initiative d’allégement de dette pour les entreprises du secteur touristique en difficulté. #Tourisme 

Les entreprises accusant un arriéré inférieur à 10M EGP ainsi que celles remboursant au moins 50% d’un arriéré supérieur à 10M EGP seront retirées des listes noires du bureau du crédit et verront les poursuites judiciaires levées.

Les recettes issues des droits de passage du Canal de Suez se sont établies à 5,61 Mds$ sur 2020, contre 5,80 Mds$ en 2019, soit une baisse de 3,3%. Sur la période, le nombre de navires a été ramené de 18880 à 18829 et le tonnage total de 1,21 MdT à 1,17 MdT (-3,3%).

Canal de Suez : Les réductions aux droits de passage mises en place depuis mai 2019, -75% pour les méthaniers en provenance d’Amérique du Nord ou -48% pour les pétroliers européens et en direction de l’Asie du Sud- Est, sont reconduites pour les six prochains mois.

Le Ministère du Pétrole a signé 9 accords d’exploration concernant 17 puits différents en Méditerranée et en Mer Rouge avec 6 entreprises (ExxonMobil, Chevron, BP, Total, RD Shell et South Valley Egyptian Petroleum Holding Company) pour un investissement de 1 Md$.

Brouillon auto 52

L’actualité économique en Irak

Daewoo E&C et la General Company for Ports of Iraq (GCPI) ont signé un contrat de 2,6 Mds$ pour la première phase du grand port d’Al Faw, dans le gouvernorat de Bassora qui comprend la construction d’un terminal conteneurs, le creusement d’un canal d’accès de 14 km. 

Le Directeur Général de la SOMO (state oil marketing organization) a annoncé le 2 janvier avoir trouvé un accord avec une entreprise chinoise pour un prochain contrat de fourniture de 130 000 b/j pendant 5 ans avec un prépaiement de 2 Mds$, soit 1/5 ème du contrat. 

Les exportations de pétrole brut sont passées de 3,538 Mb/j au cours de 2019 à 2,997 Mb/j au cours de 2020. Leur montant cumulé a été ramené de 78,8 Mds$ à 41,7 Mds$ dans le même temps. Quant au prix du baril exporté, il s’est établi à 38,4$ contre 61,3$ un an plus tôt.

L’actualité économique en Iran

La Commission mixte du Madjles, en charge de l’adoption des grandes lignes du projet de budget avant la transmission pour examen approfondi par des commissions spécialisées, a voté une forte hausse du taux de change préférentiel pour l’importation de biens essentiels. 

La valeur totale des exportations d’hydrocarbures (pétrole brut, condensats de gaz, produits pétroliers et le gaz naturel) a été ramenée de 10,4 Mds$ à la fin du premier trimestre de 2019/2020 à 3,8 Mds$ à la fin du premier trimestre de 2020/2021 soit -63,4%. 

L’opération d’acquisition par la banque publique Sepah de 4 banques et une institution de crédit non-bancaire appartenant aux forces de sécurité et de défense (Mehr Eghtesad et Ansar, Hekmat, Ghavamin, Kowsar contrôlée par le ministère de la Défense) a été parachevée.

La Banque centrale a organisé, sur le marché interbancaire et avec le concours de sa société de courtage, une trente-deuxième séance d’émission de titres souverains (murabaha) par voie d’adjudication ouverte, à laquelle cinq banques et institutions de crédit ont souscrit.

L’Office of Foreign Assets Control du département du Trésor américain a placé sous sanctions secondaires 15 entités en vertu de l’E.O. 13 871 (« sanctions visant les secteurs du fer, de l’acier, de l’aluminium et du cuivre »).

Le département d’Etat a placé sous sanctions secondaires la société chinoise Kaifeng Pingmei New Carbon Materials Technology et la société de transport maritime iranienne Hafez Darya Arya Shipping Company pour avoir vendu à, et acheminé du graphite à une entité iranienne.

La Compagnie nationale pour la distribution des produits pétroliers a organisé trois nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 4 000 tonnes « onshore » auraient été proposées à un prix moyen unitaire de 377,5 $. 

La valeur totale des transactions sur le marché des hydrocarbures de la Bourse de l’énergie (IRENEX) serait passée de 98,9 billions IRR à la fin du premier semestre de 2019/2020 à 424,1 billions IRR à la fin du premier semestre de 2020/2021, soit une hausse de 328,9%. 

La production totale d’électricité serait passée de 184,3 GWh à la fin du premier semestre de 2019/2020 à 190,2 GWh à la fin du premier semestre de 2020/2021 soit une progression de 3,2%. Les exportations et importations d’électricité auraient augmenté de 6,5% et de 90,8%

Tech It to Israël 2020

L’actualité économique en Israël

Près d’une dizaine d’entreprises de la « high-tech », parmi lesquelles eToro et SimilarWeb, qui sont respectivement évaluées à 5 et 2 Mds$, se préparent d’ores et déjà à une introduction sur les places boursières américaines en 2021.

Le comité monétaire de la BoI maintient son taux directeur à son niveau historiquement le plus bas (0,1%) et révise ses prévisions de croissance à la hausse: contraction de -3,7% en 2020, contre -4,5% en août, avant un rebond de 6,3% (+0,2% par rapport à août) en 2021.

La devise israélienne continue de s’apprécier face au dollar et s’est échangée le 6 janvier à 3,185 NIS/$ (- 0,56%) soit son plus haut depuis 1996. La victoire des démocrates aux sénatoriales de Géorgie seraient à l’origine de cette nouvelle baisse de la devise américaine

Les startups israéliennes du secteur de la tech ont levé plus de 10,6 Mds$ en 2020, battant ainsi le record de 8,3 Mds$ établi l’an dernier. 

L’actualité économique en Jordanie

La croissance en volume du PIB a été négative à hauteur de 2,2% au troisième trimestre 2020. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est le plus affecté, avec une contraction de l’activité estimée à 9,1% suivi des transports avec -6,3%. 

Le «Jordan Response plan to the Syrian crisis» par lequel le gouvernement jordanien s’efforce de coordonner les donateurs a été financé à 35% en 2020 soit 781 M$ sur 2,2 Mds$. Les Etats-Unis ont été le premier contributeur (382 M$ de dons) suivis de l’Allemagne (110 M$)

Le ministre du Travail a annoncé une révision de la liste des métiers ouverts aux étrangers en Jordanie. Le recrutement d’étrangers sera conditionné au recrutement de Jordaniens dans les mêmes proportions. Ces mesures pourraient créer 18 000 emplois supplémentaires. 

Les recettes provenant des impôts sur le revenu et sur la consommation sont passées de 6,1 Mds$ en 2019 à 6,6 Mds$ en 2020 soit une augmentation de 8%. L’ISTD attribue cette performance à l’amélioration de la collecte et à la lutte contre l’évasion fiscale. 

Selon la Banque centrale, le montant des actifs bruts des banques commerciales jordaniennes est passé de 75,2 Mds$ à la fin du mois de novembre 2019 soit 169% du PIB à 79,7 Mds$ à la fin du mois de novembre 2020 soit 187% du PIB prévisionnel pour 2020.

Covid19 : Suite à l’amélioration de la situation sanitaire, les autorités ont assoupli les horaires du couvre-feu quotidien appliqué depuis septembre. 

Covid19 : La quarantaine obligatoire de 7 jours pour toutes les personnes entrant sur le territoire jordanien et le confinement hebdomadaire chaque vendredi restent en vigueur. 

Covid19 : D’après le ministre de la Santé, les vaccins contre la Covid-19 seront disponibles sous deux à trois semaines. La vaccination sera gratuite et facultative pour les Jordaniens.

Selon le Département des Terres et du foncier, la valeur des transactions immobilières a reculé de 26% entre 2019 et 2020 pour atteindre 4,8 Mds$. 

L’indice de confiance des investisseurs publié par le Jordan Strategy Forum est passé de 116,4 en septembre 2019 à 133,1 en septembre 2020 (soit une augmentation de 15 points). Il reste stable par rapport au mois précédent. 

Rapprochement Arabie-Saudite/Qatar : La Jordanie a salué la déclaration du sommet des chefs d’Etat du CCEAG qui annonce le rétablissement des relations diplomatiques avec le Qatar. Le premier vol qatarien qui traversera l’espace aérien saoudien se fera à partir d’Amman.

Liban : Il va falloir encore attendre pour connaitre la formation du nouveau gouvernement

L’actualité économique au Liban

D’après le bilan que la Banque du Liban a publié, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 25,039 Mds$ le 30 novembre 2020 à 24,088 Mds$ le 31 décembre 2020. Ce montant atteignait 37,27 Mds$ le 31 décembre 2019, soit une baisse des réserves de 35,4%.

La croissance en volume de l’indicateur synthétique (Coincident Indicator) de la Banque du Liban, construit autour de 8 indicateurs, a été négative à hauteur de -35,8% entre les sept premiers mois de l’année 2019 et les sept premiers mois de l’année 2020.

Le Purchasing Managers’ Index (PMI) est passé de 45,9 au cours de l’année 2019 à 41,05 au cours de l’année 2020. C’est son plus bas niveau sur un an depuis les débuts de ces statistiques au Liban. 

D’après les Autorités portuaires, le montant des recettes dégagées par le Port de Beyrouth a été ramené de 184,6 M$ au cours des onze premiers mois de 2019 à 99,8 M$ au cours des onze premiers mois de 2020, soit une baisse de 46%. Le nombre de conteneurs a chuté de -40%.

L’aéroport international reste ouvert mais ne fonctionnera qu’à 20% de sa capacité maximale. Un test PCR devra être effectué à l’arrivée et chaque passager entrant devra observer une période de quarantaine de 48h dans un hôtel, excepté pour les délégations.

L’actualité économique en Palestine

Palestine Monetary Authority : Le gouverneur de l’Autorité monétaire palestinienne, Azzam Al-Shawa, a présenté sa démission au président Mahmoud Abbas qui l’a approuvée. Firas Melhem, sur la recommandation du conseil d’administration a été désigné devant le président.

D’après le Palestinian Central Bureau of Statistics (PCBS), l’indice de la production industrielle a augmenté de 25,5% entre les onze premiers mois de 2019 et les onze premiers mois de 2020.

D’après les prévisions économiques du Palestinian Central Bureau of Statistics (PCBS), le PIB aurait diminué de 12% en 2020. Les trois scénarios présentés du plus pessimiste au plus optimiste prévoient un retour de la croissance en 2021 (entre +0,9% ; +6% et +13%).

Source : Ambassade de France au Liban, avec le concours des services économiques dans la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel-Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *