Brouillon auto 58
#RecepErdoAn #Technologie #TURQUIE
Denys Bédarride
lundi 11 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 11 Janvier 2021 à 11:42

C’est ce qui ressort de la déclaration faite par le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, le 8 janvier, lors d’une vidéoconférence à l’occasion de la Semaine des Technologies satellitaires. Il a tout d’abord souhaité que le satellite TURKSAT 5A, lancé depuis les États-Unis ce matin, devienne opérationnel à la date prévue, avec réussite.

“Notre satellite Turksat 5A garantit nos droits spatiaux dans l’orbite orientale pour une durée de 30 ans, a-t-il dit. La Turquie est l’un des 30 pays ayant des droits d’orbite dans l’espace. Le nombre de satellites actifs de la Turquie dans l’espace est passé à 7, avec le Turksat 5A.”

Le Président a aussi abordé les objectifs de son pays dans le domaine.

“Nous lancerons dans l’espace, en 2022, notre satellite d’observation à haute résolution, IMECE, que nous développons et construirons avec nos propres moyens, ainsi que le satellite TURKSAT 6A, qui sera le premier satellite de télécommunications que nous aurons produit avec nos moyens également”, a-t-il insisté.

Erdogan a ajouté qu’ils “annonceront bientôt le Programme spatial national 2021-2030 et dévoilerons les objectifs de la Turquie”.

“Nous créerons un centre de lancement de microsatellite, a-t-il lancé. Nous soutenons les efforts de nos institutions publiques, de nos universités et de notre secteur privé en vue de développer des satellites.”

Erdogan a conclu qu’ils sont “déterminés à faire de la Turquie une marque dans le domaine des technologies spatiales et satellitaires”.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *