L'Egypte lance un appel d’offres pour l’exploitation de sa centrale éolienne de Gabel El-Zeit soit 1% de sa production nationale 1
#EnergiesRenouvelables #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
vendredi 15 janvier 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Janvier 2021 à 10:38

Le gouvernement marocain s’est donné pour objectif de sécuriser l’approvisionnement du royaume en énergie en s’appuyant sur les énergies renouvelables. Il a ainsi lancé dans ce cadre un projet intégré éolien de 850 MW, dont l’un des parcs devrait bientôt entrer en service.

Au Maroc, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé l’achèvement des travaux de mise en place de la centrale éolienne de Midelt (210 MW). L’infrastructure d’un coût de 250 millions $ a été construite en 24 mois.

Les travaux ont été réalisés par Siemens Gamesa Renewable Energy en partenariat avec Nareva et Enel Green Power. Lors de sa visite sur le chantier, Abderrahim El Hafidi a constaté que les travaux de construction du parc ont été achevés à temps. Les différentes parties prenantes ont en effet maintenu la cadence d’exécution du contrat malgré la pandémie de la Covid-19.

La centrale située à 8 km au nord de Midelt, s’étend sur 2 300 hectares et fait partie du programme éolien intégré d’une valeur de 850 MW mis en œuvre par le royaume. L’initiative permettra la mise en place des centrales éoliennes de Boujdour (300 MW), Tarfaya (100 MW), Midelt (210 MW) et Jbel Lahdid (270 MW). 

Midelt rejoint ainsi Tarfaya sur la liste des centrales déjà achevées tandis que Boujdour et Jbel Lahdid sont toujours en cours de construction. 

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *