Brouillon auto 75
#Coronavirus #Covid19 #RecepErdoAn #Sante #TURQUIE
Denys Bédarride
vendredi 29 janvier 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Janvier 2021 à 18:06

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a fait savoir que parmi les recherches menées en Turquie pour l’élaboration d’un vaccin anti-Covid, trois sont sur le point de débuter les phases de tests.

Le Chef de l’État turc a pris la parole, lors de la cérémonie de remise des Prix Sciences du TUBITAK (Conseil de la recherche scientifique et technologique turc) et du TUBA (Académie des Sciences de Turquie). 

Dans son allocution, Erdogan a particulièrement voulu souligner l’importance donnée par le gouvernement à la recherche, notamment en matière de santé.

Il a expliqué qu’avec l’apparition du coronavirus, la “Plateforme Turquie Covid-19”, le TUBITAK a lancé une mobilisation scientifique. Ainsi, 436 scientifiques et chercheurs travaillent sur 17 projets de conception de vaccins et de médicaments.

“Trois vaccins de nouvelle forme [contre la Covid-19] sont sur le point de débuter les travaux de phases de tests”, a-t-il ensuite annoncé.

Pour le président turc, cette mobilisation et les moyens mis en œuvre par l’État pour la recherche scientifique sont sources de fierté.

“Selon les données de l’OMS, la Turquie se place en 3è position en matière de projets pour un vaccin anti-Covid, après les États-Unis et la Chine”, s’est-il encore réjoui.

Erdogan a par ailleurs indiqué que la Turquie va continuer à inviter les meilleurs chercheurs étrangers à venir réaliser leurs projets en Turquie.

“Cette année, en lançant un nouvel appel, nous allons faire venir en Turquie au moins 100 chercheurs parmi les meilleurs dans leurs domaines”, a-t-il avancé.

Les avancées dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement :

Le Président Erdogan a associé cette priorité donnée à la recherche et aux sciences, à l’éducation.

Il a souligné la place donnée ces dernières années à la science dans les écoles en Turquie.

Il s’est aussi félicité de la hausse des taux de participation des enfants et des jeunes aux différents niveaux du processus éducatif.

Il a par exemple expliqué que le taux de participation à l’enseignement supérieur est passé en quelques années de 15 à 44%. Il a aussi indiqué que les taux dans l’enseignement supérieur et moyen sont proches des moyennes de l’OCDE.

“A notre arrivée au pouvoir en 2002, le taux d’enfants de 5 ans inscrits en éducation préscolaire était de l’ordre de 10%. Il est de 75% aujourd’hui. Notre objectif est d’atteindre 100%”, a-t-il encore partagé.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *