Brouillon auto 81
#Energie #Gaz #VieDesEntreprises #Tunis #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 8 février 2021 Dernière mise à jour le Lundi 8 Février 2021 à 11:22

La Société tunisienne d’électricité et du gaz (STEG) a obtenu le 29 janvier l’accord du gouvernement pour la pose du gazoduc entre Bizerte et Tunis. 

Le Journal officiel de la république tunisienne (JORT) du 29 janvier a publié le décret du ministère de l’industrie, de l’énergie et des mines détaillant les caractéristiques techniques du gazoduc et les zones de son passage (gouvernorats de Ben Arous, Manouba et Bizerte). Le lot 1 du projet est en phase d’être achevé tandis que le lot 2, objet du décret du 29 janvier, reliera Mabtouh à Zarzouna (40 km) et à Kharrouba (50 km) dans le gouvernorat de Bizerte. 

Il aura vocation à alimenter la future centrale électrique de Ras Angela et à alimenter 15 communes du gouvernorat de Bizerte. Ce projet, dont le coût estimé est de 84 M DNT (26 M EUR) a été attribué en avril 2018 à la société tunisienne Carthage Industries. 

Pour rappel, la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) dispose de 2 895 km de réseau pour le transport gazier et de 16 198 km de réseau gazier de distribution. Sa production d’électricité était basée à 95,2% de gaz naturel en 2019.

De plus, La BERD et le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement ont signé le 3 février un accord de prêt de 300 M EUR à la STEG. 

Le chef du bureau de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Antoine Sallé de Chou, et le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement, Ali Kooli, ont signé le 3 février un accord pour le prêt de 300 M EUR à la STEG. 

L’accord comprend également 22,5 M EUR en subventions de l’Union Européenne, notamment pour financer la mise en œuvre d’un système de planification des ressources de l’entreprise publique. 

Pour rappel, la STEG a également bénéficié récemment de l’octroi d’une garantie de la BIRD (groupe Banque mondiale) relatif au financement d’un crédit de 428 MTND (132 MEUR), ratifiée définitivement par l’ARP en avril dernier. 

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *