Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique cette semaine 17
#Cooperation #Decideurs #Economie #Institutions #EGYPTE #IRAK #IRAN #ISRAEL #JORDANIE #LIBAN #PALESTINE
Denys Bédarride
mardi 2 mars 2021 Dernière mise à jour le Mardi 2 Mars 2021 à 11:12

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine, réalisé avec l’appui de l’ambassade de France au Liban et avec le concours des services économiques dans la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel-Aviv).

L’actualité économique en Égypte

La mise en oeuvre du système d’assurance santé universelle s’est étendue aux gouvernorats d’Ismaïla (1,4 million d’habitants), Louxor (1,3 million) et Sud-Sinaï (100 000). Le Président a annoncé que l’extension du programme à tout le pays sera réalisé dans 10 ans en 2027

Les dépenses publiques consacrées à la protection sociale devraient atteindre cette année 286 Mds LE (+5,6%) soit 16,7 des dépenses totales et 4,2% du PIB réparties pour l’essentiel entre les contributions du fonds de pension des retraites et les subventions alimentaires

Selon la Banque mondiale, 60,1% des dépenses annuelles de santé des égyptiens restent à leur charge, malgré le fait que plus de la moitié de la population a accès à une forme d’assurance maladie. 

L’encours des titres de dette publique égyptiens détenus par des investisseurs étrangers serait passé de 26,9 MDS à 29 Mds entre janvier et février 2021, dépassant ainsi pour la première fois son montant précédent la crise de COVID19 soit 27,8 Mds en février 2020. 

En octobre 2020, 9,4% de la dette publique égyptienne émise en devise locale était détenue par des non-résidents contre 13% en février 2020 selon Business.

Alors que les exportations de GNL ont repris depuis le terminal de Damiette, l’Egypte et Israel se sont accordés pour la construction d’un nouveau pipeline reliant le champ gazier israélien Léviathan au second complexe égyptien de liquéfaction Edku.

Egypte : Le géant de l’e-commerce Jumia Technologies envisage de développer ses services de livraison d’articles alimentaires dans le pays

L’actualité économique en Irak

Le ministre de la Santé a été autorisé à se fournir auprès de la société China National Pharmaceutical Group Sinopharm en vaccins contre la Covid19. Une première livraison arrive ce 1er mars à Bagdad. La première dotation du pays en vaccins. 

L’actualité économique en Iran

Le taux d’inflation s’établit à 48,2% à la fin février 2021 soit +2,5 points. C’est le groupe de produits alimentaires et boissons qui serait le plus impacté avec une inflation de 67,2%. La province de Teheran aurait enregistré un taux d’inflation de 43,6% sur la période

La Banque centrale a organisé une 39ème séance d’émission de titres souverains Murabaha à laquelle 2 banques et institutions de crédits ont souscrit à hauteur de 26 M de $. De plus, 46,4 M de $ de titres souverains ont été achetés via la Fara Bourse soit 70,6 M de $. 

La Compagnie nationale pour la distribution des produits pétroliers NIOPDC a organisé une seule session de vente d’essence à 95 octanes via l’IRENEX. 120 tonnes onshore ont été vendues à un prix de 490,3 $ la tonne pour un montant de 58 836$. 

D’après le Ministère japonais des Finances, la valeur totale des échanges avec l’Iran ont été ramenée de 1,2 Md$ à la fin 2019 et à 115 M$ à la fin 2020 en raison de la chute des exportations iraniennes vers le #Japon soit une baisse de 97,1%. 

La valeur totale des importations iraniennes depuis le Japon ont augmenté de 18,1% entre 2019 et 2020 passant de 68,4 M$ de 80,9 M$. 

Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'actualité économique de cette semaine 8

L’actualité économique en Israël

Israel et l’Egypte ont conclu le 21 février un accord afin de construire un gazoduc sous-marin entre le gisement israélien de Léviathan et le site de liquéfaction offshore égyptien. Cet équipement sécuriserait le transfert du gaz naturel entre les 2 pays avec le soutien de l’UE

Alors que 4,5 millions d’israéliens ont recu une première dose du vaccin contre la Covid19, les autorités multiplient leurs efforts pour encourager le reste de la population de plus de 16 ans et surtout ceux de plus de 50 ans à se faire vacciner. 

Le niveau de l’épargne privée s’est élevé à 31,2% du revenu disponible en 2020, contre 21,3% en 2019 malgré le chômage, tandis que la consommation a baissé de 9% en 2020. 

L’actualité économique en Jordanie

Suite à l’augmentation du nombre de cas positifs à la Covid19, les autorités ont remis en place le confinement le vendredi et un couvre feu quotidien de 22h à 6h et 21h pour les entreprises et les commerces. La réouverture des secteurs fermés prévue a été suspendue. 

Les autorités jordaniennes veulent réduire leur facture énergétique en portant à 48,5% la part de production locale et à 31% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2030. 

La Jordanie est confrontée à un déséquilibre entre la demande et ses capacités de production excédentaires d’électricité ce qui lui donnerait la possibilité de renforcer le commerce régional de l’électricité en s’appuyant sur ses accords avec l’Egypte et l’Arabie Saoudite. 

Le financement du “Jordan Response Plan for the Syrian Crisis JRP” en 2020 a atteint 1,1 Mds$ ce qui correspond à 49,4% du montant total du programme de 2,25 Mds$. 45,2% du programme est pour les réfugiés. Les EtatsUnis et l’Allemagne ont contribué à hauteur de 63%.

Brouillon auto 2

L’actualité économique au Liban

Liban : Les échanges commerciaux entre la France et le Liban ont connu en 2020 un nouveau point bas historique en raison de l’aggravation de la crise économique et financière et de l’impact de la crise sanitaire. 

Les exportations françaises vers le Liban se sont élevées à 381 M d’€ soit trois fois moins qu’au début des années 2010 et en diminution de 32% par rapport à 2019 tandis que les importations françaises en provenance du Liban se sont établies à 42 M d’€ (-33% sur un an)

Les exportations françaises vers le Liban se sont élevées à 381 M d’€ et se répartissent à 24% en produits pharmaceutiques suivis des transports, produits chimiques, parfums et cosmétiques et les produits des industries agroalimentaires. 

Deux secteurs représentent plus de 60% des exportations du Liban vers la France : les équipements mécaniques, matériel électrique pour 14,5 M€ soit 35% du total et les produits des industries agroalimentaires pour 11 millions d’€ soit 26%. 

Le total des actifs détenus par les banques commerciales a été ramené de 216,8 Mds de $ à fin décembre 2019 et 188 Mds de $ à fin décembre 2020 soit une baisse de 13,6% en un an.

Alors que la Livre libanaise avait atteint un seuil depuis le début de janvier et s’échangeait autour de 8800 LBP pour 1$, celle ci connait un nouveau mouvement de dépréciation ces derniers jours pour atteindre 9500 LBP pour 1$. 

L’actualité économique en Palestine

Les résultats de l’indice d’activité mensuel de l’Autorité monétaire palestinienne révèlent une nette amélioration en janvier 2021, tant en Cisjordanie que dans la Bande de Gaza. L’indice du cycle économique a atteint son plus haut niveau depuis avril dernier. 

Les chefs d’entreprise en Cisjordanie ont souligné l’amélioration significative du niveau de production. La situation est comparable dans la bande de Gaza où l’indice d’activité a réussi à rattraper la baisse enregistrée au cours des 2 mois précédents. 

Le volume des exportations en janvier 2021 est en hausse de 16% comparé à celui de décembre 2019. Leur montant atteint 128,3 millions de $. Les exportations vers Israel ont progressé et représentent 83% des exportations totales en décembre 2020. 

Les importations en provenance d’Israel ont augmenté et représentent 53% des importations totales en décembre 2020. 

La Bourse de Palestine a annoncé sur la base des résultats de 43 sociétés cotées sur 46 que le bénéfice net total de la capitalisation palestinienne a atteint 220 millions de $ en 2020 soit une baisse de 24,2% par rapport à 2019. 37 entreprises ont réalisé des profits

Le ministre des Finances, Shukri Bishara a appelé à une conférence internationale pour revoir l’Accord économique de Paris avec Israel et mobiliser le soutien international en faveur de la Palestine, dans le contexte de la pandémie. 

L’actualité économique en Syrie

Le ministre de la Santé a annoncé le lancement d’une campagne de vaccination du corps médical avec l’aide d’un pays “ami ».

Les Nations Unies ont publié un rapport faisant le bilan des efforts déployés en 2020 dans le cadre de l’aide humanitaire transfrontalière pour la Syrie. Les financements ont totalisé 210 MUSD. 

Le gouvernement a publié une nouvelle loi régulant l’établissement de banques de microfinances. Elle modifie les exigences de capital minimum créant une banque de microfinance et instaure un nouveau système de licences. Les banques bénéficieront d’une exonération fiscale.

Source : Ambassade de France au Liban, avec le concours des services économiques dans la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel-Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *