La Tunisie va bénéficier d’un nouveau financement de 300 millions $ de la Banque mondiale pour lutter contre la pauvreté
#BanqueAfricaineDeDeveloppement #BanqueMondiale #Covid19 #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 17 mars 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 17 Mars 2021 à 19:58

La pandémie de covid-19 a fortement affecté les secteurs clés de l’économie tunisienne déjà en difficulté depuis des années. Face au risque d’accroissement du nombre de pauvres, le pays veut mettre en œuvre des programmes sociaux ciblant des personnes vulnérables. 

La Tunisie bénéficiera d’un nouveau financement de 300 millions $ de la Banque mondiale. C’est ce qu’a annoncé le lundi 15 mars 2021, Ferid Belhaj, vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à l’issue d’un entretien avec le président Kaïs Saïed.

L’objectif du nouveau financement est essentiellement la lutte contre la pauvreté. Selon des chiffres du Centre d’études et de recherches économiques et sociales relayés par la Banque africaine de développement (BAD), « le taux de pauvreté qui était passé de 20,5 % en 2010 à 15,2 % en 2016 est remonté de 30 % entre 2014 et 2018 ».

Avec la pandémie de covid-19 qui a plongé le pays dans la récession et entraîné des pertes d’emplois dans plusieurs secteurs clés de l’économie, on s’attend à une détérioration de la situation.

D’après Ferid Belhaj, les fonds permettront de venir en aide à un million de familles tunisiennes. Ce programme social intervient alors que le pays est à la recherche de financements pour redresser son économie affectée par un chômage en hausse et une dette inquiétante.

Pour financer son budget 2021, le pays espère emprunter jusqu’à 7,2 milliards $.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *