Le Maroc est devenu un véritable hub pour l’Afrique
#Afrique #AnalyseEconomique #Commerce #Economie #Investissement #MAROC
Denys Bédarride
mercredi 26 mai 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 26 Mai 2021 à 07:52

Porte d’entrée du continent africain, le Maroc, à travers ses atouts géographiques, démographiques, culturels et économiques multiples, représente un véritable hub pour l’Afrique et un pourvoyeur d’opportunités pour le développement socio-économique du continent.

Avec une présence forte et particulière dans de nombreux secteurs d’activités en Afrique, le Maroc a pu consolider davantage une position de choix dans la consécration des efforts visant à promouvoir les relations économiques, offrant à l’Afrique la possibilité de consolider une économie génératrice d’emplois pour la jeunesse, et de se positionner potentiellement comme une puissance économique d’envergure sur le plan continental.

A l’occasion de la célébration, le 25 courant, de la journée mondiale de l’Afrique, le président de la commission Afrique à la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM), Abdou Diop, met en exergue le rôle fondamental que joue le Maroc en tant que puissance africaine qui inspire le développement économique et l’épanouissement social dans les pays de l’Afrique.

Le Continent est en train de construire son propre marché à travers la zone de libre échange continentale africaine (Zlecaf) qui va en faire un “marché unique”.

A cet effet, l’investissement en Afrique représente une réelle opportunité pour les entreprises marocaines, a martelé Abdou Diop, soulignant que l’Afrique se réjouit d’une jeunesse, qui va doubler d’ici 2050, représentant ainsi un grand potentiel de consommation et d’urbanisation.

Dans le cadre de la reprise post-Covid, a poursuivi le président, l’Afrique va constituer le continent de redéploiement de toutes les zones que ce soit de proximité logistique ou industrielle pour l’Europe et pour l’Asie.

Le Maroc, a-t-il ajouté, n’a cessé d’affirmer son identité africaine en plaçant le continent au cœur de ses choix stratégiques, en s’engageant dans une relation gagnant-gagnant, axée à la fois sur le développement africain, et sur une démarche d’intérêts partagés.

De son côté, l’expert international et vice-président du Congrès africain des mines et énergies, Amine Laghidi, a mis en avant le rôle du Maroc comme étant, non pas seulement un hub régional, mais une locomotive du développement socio-économique en Afrique, notant qu’à travers la position du Maroc en tant que pont interculturel, la coopération maroco-africaine constitue une opportunité pour le développement du Made in Morocco, et la création d’une joint-venture pour les brands africaines.

Selon Amine Laghidi, il s’agit principalement de renforcer, formaliser, protéger et faire rayonner la brand “Made in Morocco” avec un référentiel clair, inclusif et exigeant pour tous ceux qui souhaitent en bénéficier.

Dans ce cadre, il s’est félicité de la stratégie économique déployée par le Maroc en direction de ses partenaires africains qui ambitionne d’ériger le Royaume en hub régional, au service du co-développement dans des domaines d’intérêt commun, à savoir les énergies renouvelables, les infrastructures, les secteurs de la finance et de la banque, et bien d’autres.

Et de soutenir que le Maroc se positionne davantage en hub économique entre le continent africain et le reste du monde, avec ses relations privilégiées avec l’Europe, son ouverture sur le monde et son identité africaine.

“Nous avons la chance d’avoir un pays de jeunes. Osons rêver le rêve africain et inspirer ce rêve à nos jeunes. Et osons nous réveiller chaque matin pour travailler intelligemment pour le réaliser. Le rêve africain sera bâti par des femmes, des hommes, et des jeunes qui sauront traduire les faiblesses et menaces actuelles de notre continent en opportunités et forces”, a dit l’expert.

Célébrant l’anniversaire de la signature des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), le 25 mai 1963, la Journée mondiale de l’Afrique se veut une occasion pour favoriser le rapprochement entre les peuples africains et représente le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique.

Source Agence Marocaine de Presse MAP 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *