L’Egypte reçoit le soutien de la BERD pour 42 millions d’€ pour financer les projets verts réalisés par les PME egyptiennes
#Banque #Ecologie #Economie #Entrepreneuriat #Europe #PME #EGYPTE
Agence Ecofin
vendredi 20 août 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 20 Août 2021 à 12:44

L’Egypte est avec le Maroc, le principal bénéficiaire d’Afrique du Nord du programme de financement vert GEFF II mis en œuvre par la BERD. D’une valeur de 341 millions €, il permet au pays d’avoir accès au financement supplémentaire pour ses ménages et des PME.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a accordé un prêt de 42,6 millions € à QNB Alahli, une filiale de la Banque nationale du Qatar (QNB). Ce prêt permettra à la Banque de financer des projets verts réalisés par des ménages et des petites et moyennes entreprises (PME) en Egypte.

Sur ce montant, 6,4 millions € de financement concessionnel ont été fournis par le Fonds vert pour le climat (FVC). L’Union européenne (UE) a également contribué à ce financement vert avec 4,3 millions € au titre du fonds de l’UE pour les paiements incitatifs aux projets qui sont mis en œuvre et vérifiés avec succès. L’UE fournira également 6,2 millions € d’assistance technique à toutes les institutions financières participantes et à leurs clients.

Outre le financement de projets verts des ménages et des PME, les fonds permettront à QNB Alahli d’accorder des prêts aux PME opérant dans les secteurs de la construction, de l’agroalimentaire, de l’industrie, du commerce et des services. 

Les fonds bénéficieront également aux PME qui développent des projets dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité des ressources. La BERD estime que ce financement permettra de mener à bien les activités d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, et contribuera à la transition vers une économie plus verte.

Le financement de la BERD, du FVC et de l’UE s’inscrit dans le cadre régional égyptien du GCF GEFF, le deuxième mécanisme de financement de l’économie verte (GEFF II) en Egypte. Ce mécanisme de financement a été lancé par la BERD et le FVC et fournit des lignes de crédit aux institutions financières des pays où opère la BERD pour des investissements d’atténuation et d’adaptation au changement climatique.

« Nous sommes très heureux de déployer le GEFF II en Egypte avec le soutien de l’UE et du FVC pour promouvoir les investissements verts, conformément à notre stratégie de transition vers une économie verte. Grâce à notre partenariat avec QNB Alahli, nous avons pu soutenir les petites entreprises et le commerce, et augmenter le financement de projets plus écologiques », a déclaré Heike Harmgart, directrice générale de la BERD pour le sud et l’est de la Méditerranée.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *